Kaspersky Security for Microsoft Exchange 2003

Kaspersky® Security for Microsoft Exchange Server 2003 est une solution pour la protection des utilisateurs du système de messagerie de l’entreprise contre les virus et les spams.

Le courrier électronique est devenu aujourd’hui un des canaux principaux de diffusion des codes malicieux. Pour les entreprises, les épidémies virales sont synonymes de sérieuses pertes financières en raison des menaces qui pèsent sur l’intégrité et la confidentialité des informations. Les entreprises se heurtent également à la perte de productivité inhérente aux employés, ainsi qu’aux dépenses occasionnées par ces trafics supplémentaires.

Kaspersky Security for Microsoft Exchange Server 2003 offre un contrôle anti-codes malicieux rigoureux des messages entrants, sortants, et conservés sur le serveur en parallèle avec les messages dans les dossiers communs. Cette application aide aussi les utilisateurs des systèmes de messagerie à se débarrasser de la correspondance indésirable au moyen de technologies intelligentes de détection du spam complémentaire aux technologies de Microsoft.

Avantages principaux

Technologies de pointe pour la défense contre les virus et le spam.
Parallèlement aux technologies antivirus confirmées qui assurent un niveau élevé d’authentification des programmes malicieux, la solution de Kaspersky Lab se base sur la technologie intelligente SpamTest™ pour la détection de la correspondance indésirable.

Filtrage du spam à deux niveaux.
Le produit réalise un filtrage des messages indésirables conjointement avec le mécanisme Exchange 2003/Outlook 2003, ce qui renforce la performance de la détection du spam.

Economie (faible coût total de possession).
La protection contre les codes malicieux et la correspondance indésirable s’effectuent au sein d’une seule solution ce qui réduit les dépenses pour la protection d’un serveur de messagerie et facilite les systèmes d’administration.

 

FONCTIONS


Protection contre le spam

Technologies intelligentes de détection du spam.
L’application vérifie tous les messages arrivants sur le serveur Exchange via le protocole SMTP à la recherche d’éventuels spams à l’aide du filtrage par signes formels (email, adresse IP, taille du message, en-tête). Elle analyse aussi le contenu de la lettre et du fichier attaché à l’aide des technologies intelligentes y compris des signatures graphiques uniques pour la détection du spam graphique.

Lutte contre les diffusions de masse.
Le produit bloque l’utilisation non autorisée du serveur de messagerie, surveillant et bloquant les tentatives de diffusions de masse depuis les machines se trouvant à l’intérieur de l’organisation. Les diffusions peuvent être réalisées uniquement par les expéditeurs autorisés par l’administrateur réseau.

Classement des messages.
L’administrateur peut définir des règles de traitement isolées pour chaque catégorie de correspondance indésirable ce qui empêche la perte d’informations importantes : le véritable spam peut être bloqué, les lettre suspectes envoyées dans le dossier « correspondance indésirable », et pour ce qui est des messages formels (par exemple, confirmation de l’envoi et de la lecture du message), ils vont dans le dossier ‘entrant’.

Haut de page ^


PROTECTION ANTIVIRUS

Vérification en temps réel.
Le programme assure une recherche et une suppression de tous les types de virus, vers, trojans et autres codes malicieux parmi le flux de messages entrants et sortants, y compris les pièces jointes indépendamment de leur format. L’administrateur peut en complément introduire une analyse antivirale du flux postal en transit, transféré via un serveur Exchange.

Vérification de fond à la demande ou à horaire fixe.
L’application vérifie les dossiers communs et les messages conservés sur le serveur en tâche de fond, ce qui assure un traitement de tous les objets à l’aide de la version la plus récente des bases antivirus sans charge supplémentaire sur le serveur.

Dépistage de programmes potentiellement dangereux.
The En mode bases antivirus étendues, l’application peut identifier et supprimer non seulement les programmes malicieux mais les programmes potentiellement dangereux. Ces derniers désignent les programmes de publicité, les logiciels espions, les dials-up vers des sites payants et d’autres utilitaires susceptibles d’être utilisés par les cyber-criminels.

Prévention des épidémies virales.
L’application contrôle l’activité virale et empêche l’apparition d’épidémies ce qui permet à l’administrateur du système de prendre rapidement les mesures nécessaires : lancer le scanner, mettre à jour les bases ou activer un niveau de protection supérieur. L’administrateur peut recevoir une notification concernant les épidémies par courrier électronique et dans le cadre du réseau local, via Net Send également.

Copie de réserve.
L’application conserve une copie des messages dans un dossier de sauvegarde avant leur suppression ce qui permet de restaurer une information importante en cas de traitement incorrect de l’objet ou de considération erronée d’un message en tant que « spam ». Pour un confort d’utilisation optimal, le dossier de réserve possède un large éventail de paramètres de recherche.

Haut de page ^


ADMINISTRATION

Configuration intuitive.
L’administrateur peut configurer le programme conformément à la politique de sécurité de l’entreprise et aux possibilités offertes par le matériel : par exemple, limiter la détection de certains types de programmes malicieux ou potentiellement dangereux en sélectionnant les bases antivirus standards ou étendues ; réguler la performance de l’application en fonction du flux de messages et du nombre d’utilisateurs sur le système ; analyser uniquement les objets potentiellement dangereux excluant de la vérification certains types de fichiers.

Mises à jour des bases.
La mise à jour des bases antivirales peut se faire à la demande ou automatiquement à heure fixe depuis les serveurs de Kaspersky Lab via Internet ou depuis des serveurs locaux de la société. La mise à jour de certains modules du noyau antivirus et de l’analyseur linguistique est également possible. Les mises à jour de la base antivirale et de la base de détection du spam peuvent s’effectuer indépendamment l’une de l’autre.

Compte-rendu détaillé.
L’administrateur peut contrôler le fonctionnement de l’application et l’état de la protection antivirus à l’aide des comptes-rendus HTML ou en consultant le journal des évènements Windows. La fréquence de la formation des comptes-rendus et leur contenu sont définis par l’administrateur du système. Le compte-rendu peut être conservé sur le disque ou diffusé par email.

Gestion centralisée.
La configuration et l’administration de l’application s’effectuent via une console unique de gestion intégrée à Microsoft Management Console (MMC) – outil d’administration bien connu des administrateurs et très convivial - ou à l’aide de Kaspersky Administration Kit, outil qui permet la gestion d’autres produits Kaspersky Lab.

Installation rapide.
Un mode interactif d’installation et de configuration est installé par défaut dans le programme, il convient à la majorité des systèmes et permet une utilisation directe de l’application.

Haut de page ^


CONFIGURATION REQUISE

Configuration matérielle

  • Processeur Intel Pentium 300 MHz ou supérieur ;
  • 256 Mo d'espace libre en mémoire ;
  • 50 Mo d'espace libre sur le disque pour installer l'application (sans compter le volume nécessaire au backup storage).

Configuration logicielle

Microsoft Exchange Server 2003 Enterprise Edition

  • Microsoft Windows 2000 Server Service Pack 4 ou supérieur / Microsoft Windows 2000 Advanced Server Service Pack 4 ou supérieur / Microsoft Windows Server 2003 Standard Edition or higher / Microsoft Windows Server 2003 Enterprise Edition ou supérieur ;
  • Microsoft Exchange Server 2003 Enterprise Edition ou supérieur


Microsoft Exchange Server 2003 Standard Edition :

  • Microsoft Windows 2000 Server Service Pack 4 ou supérieur / Microsoft Windows 2000 Advanced Server Service Pack 4 ou supérieur / Microsoft Windows Server 2003 Standard Edition ou supérieur / Microsoft Windows Server 2003 Enterprise Edition ou supérieur ;
  • Microsoft Exchange Server 2003 Standard Edition ou supérieur.

Configuration de l'ordinateur qui va gérer l'application :

  • Microsoft Windows 2000 Service Pack 4 ou supérieur / Microsoft Windows XP / Microsoft Windows 2003 avec MMC version 1.2 ou supérieure.

Haut de page ^

 

iddn © 1997-2016 - Eur'Net - F 63120 VOLLORE MONTAGNE | Maj V 3.9.1.1 | Sitemap XML | @eurenet & @antivirusfrance | RSS | (Protection des données personnelles / Mentions Légales)