Kaspersky Anti-Virus 5.5 for Check Point Firewall-1

( Supportée jusqu’au: 01.01.2013 )

Kaspersky® Anti-Virus for Check Point Firewall-1® assure un contrôle anti-codes malicieux rigoureux des objets transmis via les protocoles HTTP, FTP et SMTP par le pare-feu Check Point Firewall-1®. Cette application fonctionne sur Windows.

FONCTIONS


PROTECTION ANTIVIRALE

Analyse antivirale du trafic entrant et sortant. L’application exécute un contrôle rigoureux du trafic entrant et sortant, traite les requêtes CVP du pare-feu. La solution n’authentifie pas seulement les objets infectés mais également l’ensemble des trafics suspect.

Protection contre les programmes potentiellement dangereux. L’administrateur a le choix entre les bases antivirales standards et étendues. Ces dernières permettent l’identification non seulement des objets infectés mais également des programmes potentiellement dangereux tels que les logiciels espions, canulars etc.

Sélection du type d’objets à analyser. Afin d’augmenter la vitesse d’exécution, le contrôle des fichiers archivés peut être désactivé ou un niveau d’accessibilité maximal de l’archive à analyser peut être paramétré. Il est possible de définir le type de fichiers à vérifier (le type de fichier est déterminé par sa structure interne) ce qui permet d’analyser uniquement les objets potentiellement dangereux.

Temps limité d’analyse des objets. L’administrateur peut définir le temps maximal d’analyse d’un objet ce qui réduit de manière significative l’influence de l’application sur le travail des utilisateurs.

Contrôle des objets « à la volée ». Le contrôle des objets s’effectue dans la mémoire vive de l’ordinateur sans écritures sur le disque dur ce qui renforce la performance de l’application.

Algorithmes intellectuels. Les algorithmes de transfert des objets contrôlés aux utilisateurs garantissent un fonctionnement très rapide de l’application sans altérer la qualité du contrôle.

Choix d’options pour les objets infectés. Les objets infectés sont soit supprimés soit traités. De même qu’il est possible d’ignorer les résultats du contrôle et de transmettre l’objet à l’utilisateur final sans aucune modification.

Copies de secours. Avant toute opération sur un objet infecté (traitement, suppression), une copie de secours peut être sauvegardée. L’option « copies de secours » doit être configurée pour chaque protocole de transfert des données séparément.


ADMINISTRATION ET CONFIGURATION

Administration souple. La console d’administration de l’application est conforme au standard Microsoft Management Console 1.2, ce qui confère un confort d’utilisation supplémentaire aux administrateurs.

Montée en charge de la solution. L’administrateur peut déterminer la quantité de noyaux antivirus nécessaires ainsi qu’utiliser plusieurs serveurs CVP (qui fonctionnent sur différents serveurs physiques).

Mise à jour automatique des bases antivirales. La mise à jour des bases antivirales s’effectue depuis les serveurs de Kaspersky Lab et depuis le répertoire sur l’ordinateur local du réseau d’entreprise. En cas de rupture de connexion, il est possible de revenir à la version antérieure.

Système développé de notifications. L’administrateur se verra notifié par email ou via les moyens standards de Check Point Firewall-1® tout évènement critique survenu lors du fonctionnement de l’application.

Comptes-rendus et statistiques simplifiés. Le système de collecte des statistiques permet de configurer le niveau des détails lors de l’identification d’un évènement et lors de la formation de comptes-rendus concernant le fonctionnement de l’application.

Support Technique Professionnel. Les utilisateurs des programmes de Kaspersky Lab disposent des services de techniciens hautement qualifiés du support technique accessible par téléphone, par email en français, anglais, allemand et russe.


CONFIGURATION REQUISE

Serveur d’administration

Configuration matérielle

  • Processeur Intel Pentium 300 Mhz ou supérieur ;
  • 512 Mo de mémoire vive ;
  • 20 Mo d’espace libre sur le disque dur pour l’installation de l’application (sans compter le volume nécessaire au backup storage et autres répertoires de service) ;
  • 1 Go d’espace libre sur le disque pour la sauvegarde temporaire lors de l’analyse antivirale des données copiées depuis Internet et du back up des fichiers.

Configuration logicielle

  • Microsoft Windows 2000 Professional Service Pack 4 et supérieur ;
  • Microsoft Windows XP Professional Edition Service Pack 2 et supérieur ;
  • Microsoft Windows 2000 Server Service Pack 4 et supérieur ;
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server Service Pack 4 et supérieur ;
  • Microsoft Windows Server 2003 Standard Edition et supérieur ;
  • Microsoft Windows Server 2003 Enterprise Edition et supérieur.

Console d’administration

Configuration matérielle

  • Processeur Intel Pentium II 300 Mhz ou supérieur ;
  • 256 Mo de mémoire vive ;
  • 10 Mo d’espace libre sur le disque.

Configuration logicielle

  • Microsoft Windows 2000 Professional Service Pack 4 et supérieur ;
  • Microsoft Windows XP Professional Edition Service Pack 2 et supérieur ;
  • Microsoft Windows 2000 Server Service Pack 4 et supérieur ;
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server Service Pack 4 et supérieur ;
  • Microsoft Windows Server 2003 Standard Edition et supérieur ;
  • Microsoft Windows Server 2003 Enterprise Edition et supérieur.

 

iddn © 1997-2016 - Eur'Net - F 63120 VOLLORE MONTAGNE | Maj V 3.9.1.1 | Sitemap XML | @eurenet & @antivirusfrance | RSS | (Protection des données personnelles / Mentions Légales)