Twitter
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner

Conseils

Arnaque – des banquiers très bien imités


jeudi 3 février 2022

Les escroqueries qui vous permettent de confirmer des transactions de paiement à votre insu se multiplient.

Si votre soi-disant conseiller bancaire vous appelle et vous demande d’annuler ou de vérifier une transaction frauduleuse sur votre compte, raccrochez !

Depuis quelques mois, les récits de consommateurs piégés s’enchaînent dans nos associations locales. Le procédé, proche de celui qui avait touché des clients de la banque ING, est toujours le même : une personne vous appelle et se présente comme votre conseiller bancaire. Le numéro affiché sur votre téléphone correspond à celui de votre établissement. Votre interlocuteur vous indique avoir repéré des mouvements frauduleux sur votre compte bancaire. Afin d’empêcher ces opérations, le pseudo-conseiller vous demande de procéder à une validation de paiement (via un code reçu par SMS, en cliquant sur un lien envoyé par la banque…), sous un argument fallacieux.
…/…

  • Une fois l’opération frauduleuse entérinée, les chances de remboursement sont nulles, ou presque.
  • Quant à un travail d’enquête qui permettrait de retrouver les malfrats et ainsi stopper l’hémorragie, il fait figure de mirage.

Quelques conseils

  • Avant d’obéir à votre interlocuteur, vérifiez l’information par vous-même : raccrochez puis appelez votre conseiller bancaire afin qu’il confirme l’information. Sachez de plus que ce dernier ne vous demandera pas vos codes par téléphone.
  • Lorsque vous vous rendez compte que vous avez été escroqué, faites opposition sur votre carte bancaire et contactez immédiatement votre banquier. Même s’il refuse de vous rembourser, il pourra surveiller votre compte.
  • Signalez l’escroquerie dont vous avez été victime sur la plateforme gouvernementale Cybermalveillance ainsi que sur le portail Pharos qui permet un traitement judiciaire de l’affaire.

Lire l’intégralité de l’article sur :


 

Visits: 2

Arnaque – des banquiers très bien imités

Les escroqueries qui vous permettent de confirmer des transactions de paiement à votre insu se multiplient.

Si votre soi-disant conseiller bancaire vous appelle et vous demande d’annuler ou de vérifier une transaction frauduleuse sur votre compte, raccrochez !

Depuis quelques mois, les récits de consommateurs piégés s’enchaînent dans nos associations locales. Le procédé, proche de celui qui avait touché des clients de la banque ING, est toujours le même : une personne vous appelle et se présente comme votre conseiller bancaire. Le numéro affiché sur votre téléphone correspond à celui de votre établissement. Votre interlocuteur vous indique avoir repéré des mouvements frauduleux sur votre compte bancaire. Afin d’empêcher ces opérations, le pseudo-conseiller vous demande de procéder à une validation de paiement (via un code reçu par SMS, en cliquant sur un lien envoyé par la banque…), sous un argument fallacieux.
…/…

  • Une fois l’opération frauduleuse entérinée, les chances de remboursement sont nulles, ou presque.
  • Quant à un travail d’enquête qui permettrait de retrouver les malfrats et ainsi stopper l’hémorragie, il fait figure de mirage.

Quelques conseils

  • Avant d’obéir à votre interlocuteur, vérifiez l’information par vous-même : raccrochez puis appelez votre conseiller bancaire afin qu’il confirme l’information. Sachez de plus que ce dernier ne vous demandera pas vos codes par téléphone.
  • Lorsque vous vous rendez compte que vous avez été escroqué, faites opposition sur votre carte bancaire et contactez immédiatement votre banquier. Même s’il refuse de vous rembourser, il pourra surveiller votre compte.
  • Signalez l’escroquerie dont vous avez été victime sur la plateforme gouvernementale Cybermalveillance ainsi que sur le portail Pharos qui permet un traitement judiciaire de l’affaire.

Lire l’intégralité de l’article sur :


 

Visits: 2

Arnaque – des banquiers très bien imités

Les escroqueries qui vous permettent de confirmer des transactions de paiement à votre insu se multiplient.

Si votre soi-disant conseiller bancaire vous appelle et vous demande d’annuler ou de vérifier une transaction frauduleuse sur votre compte, raccrochez !

Depuis quelques mois, les récits de consommateurs piégés s’enchaînent dans nos associations locales. Le procédé, proche de celui qui avait touché des clients de la banque ING, est toujours le même : une personne vous appelle et se présente comme votre conseiller bancaire. Le numéro affiché sur votre téléphone correspond à celui de votre établissement. Votre interlocuteur vous indique avoir repéré des mouvements frauduleux sur votre compte bancaire. Afin d’empêcher ces opérations, le pseudo-conseiller vous demande de procéder à une validation de paiement (via un code reçu par SMS, en cliquant sur un lien envoyé par la banque…), sous un argument fallacieux.
…/…

  • Une fois l’opération frauduleuse entérinée, les chances de remboursement sont nulles, ou presque.
  • Quant à un travail d’enquête qui permettrait de retrouver les malfrats et ainsi stopper l’hémorragie, il fait figure de mirage.

Quelques conseils

  • Avant d’obéir à votre interlocuteur, vérifiez l’information par vous-même : raccrochez puis appelez votre conseiller bancaire afin qu’il confirme l’information. Sachez de plus que ce dernier ne vous demandera pas vos codes par téléphone.
  • Lorsque vous vous rendez compte que vous avez été escroqué, faites opposition sur votre carte bancaire et contactez immédiatement votre banquier. Même s’il refuse de vous rembourser, il pourra surveiller votre compte.
  • Signalez l’escroquerie dont vous avez été victime sur la plateforme gouvernementale Cybermalveillance ainsi que sur le portail Pharos qui permet un traitement judiciaire de l’affaire.

Lire l’intégralité de l’article sur :


 

Visits: 2