Twitter
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner

News

#Cybermalveillance, plus de 9 Français sur 10 ont déjà été confrontés à un acte de cybermalveillance.


lundi 21 octobre 2019

Sur l’échelle des actes de cybermalveillance les plus fréquents pour les personnes sondées, on trouve dans l’ordre :

  1. l’hameçonnage (phishing en anglais) : réception d’un e-mail d’un faux tiers de confiance pour obtenir des informations telles que mot de passe ou numéro de carte bancaire
  2. le virus informatique
  3.  l’usurpation d’identité d’un proche qui demande de l’argent.

Pour les deux ans de sa création, et avec plus de 108 000 victimes assistées sur sa plateforme (dont 80% de particuliers), Cybermalveillance.gouv.fr décide de mener une étude pour connaître son niveau de notoriété auprès du grand-public et le niveau de connaissance des internautes en matière de sécurité numérique.

…/…

Lire l’intégralité de l’article, ici, ou le communiqué de presse au format PDF.

#Cybermalveillance, plus de 9 Français sur 10 ont déjà été confrontés à un acte de cybermalveillance.

Sur l’échelle des actes de cybermalveillance les plus fréquents pour les personnes sondées, on trouve dans l’ordre :

  1. l’hameçonnage (phishing en anglais) : réception d’un e-mail d’un faux tiers de confiance pour obtenir des informations telles que mot de passe ou numéro de carte bancaire
  2. le virus informatique
  3.  l’usurpation d’identité d’un proche qui demande de l’argent.

Pour les deux ans de sa création, et avec plus de 108 000 victimes assistées sur sa plateforme (dont 80% de particuliers), Cybermalveillance.gouv.fr décide de mener une étude pour connaître son niveau de notoriété auprès du grand-public et le niveau de connaissance des internautes en matière de sécurité numérique.

…/…

Lire l’intégralité de l’article, ici, ou le communiqué de presse au format PDF.

#Cybermalveillance, plus de 9 Français sur 10 ont déjà été confrontés à un acte de cybermalveillance.

Sur l’échelle des actes de cybermalveillance les plus fréquents pour les personnes sondées, on trouve dans l’ordre :

  1. l’hameçonnage (phishing en anglais) : réception d’un e-mail d’un faux tiers de confiance pour obtenir des informations telles que mot de passe ou numéro de carte bancaire
  2. le virus informatique
  3.  l’usurpation d’identité d’un proche qui demande de l’argent.

Pour les deux ans de sa création, et avec plus de 108 000 victimes assistées sur sa plateforme (dont 80% de particuliers), Cybermalveillance.gouv.fr décide de mener une étude pour connaître son niveau de notoriété auprès du grand-public et le niveau de connaissance des internautes en matière de sécurité numérique.

…/…

Lire l’intégralité de l’article, ici, ou le communiqué de presse au format PDF.