Twitter
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner

Produits

Kaspersky Endpoint Security 11 for Windows (pour les postes de travail et serveurs de fichiers) #KES11


mercredi 9 mai 2018

  • Kaspersky Endpoint Security 11 ( KES11) for Windows (ci-après “l’application” ou “Kaspersky Endpoint Security – KES“) est une solution de protection universelle des entreprises contre les menaces informatiques.
  • La KES11 fait partie des offres KESB Select, KESB Advanced ou KESB Total.

NOUVEAUTES DE KASPERSKY ENDPOINT SECURITY 11 FOR WINDOWS

1. Intégration du composant Endpoint Sensor du produit Kaspersky Endpoint Detection and Response 1.0 – EDR

  • Scanneur d’indicateurs de compromission (IoC).
  • Outils de traitement des incidents.
  • Possibilité d’enquête sur les incidents.

2. Surveillance du système pour les serveurs (Détection comportementale + Réparation des actions malicieuses + Protection contre les Exploits) :

  • Prise en charge des systèmes d’exploitation pour serveur pour System Watcher.
  • Protection des dossiers partagés contre le chiffrement à distance.

3. Améliorations de l’interface utilisateur :

  • Regroupement des modules de protection selon deux catégories :
    • Protection avancée contre les menaces.
    • Protection principale contre les menaces.
  • Mise à jour des noms des modules :
    • Les noms des modules antivirus ont été remplacés par des formules du type “Protection contre les menaces” (par exemple, Antivirus Fichiers devient Protection contre les fichiers malicieux).
      Le module System Watcher est scindé entre les 3 composants suivants : Détection comportementale, Réparation des actions malicieuses, Protection contre les Exploits.
      Le module Contrôle de l’activité des applications devient Prévention des intrusions.
      Le module Contrôle du lancement des applications devient Contrôle des applications.
  • Les technologies (Machine learning, analyse sur le Cloud, etc.) et les modules de protection (protection contre les exploits, Détection comportementale, etc.) sont repris dans les statistiques et les rapports.

4. Mode de bases allégées pour la protection contre les menaces (mode Cloud) :

  • Bases antivirus allégées avec Kaspersky Security Network (requièrent moins de mémoire vive et occupent moins d’espace sur le disque dur).

5. Contrôle des périphériques :

  • Ajout de la fonction Anti-Bridging (interdiction de l’établissement de commutations non autorisées entre les réseaux).
  • Importation/exportation de la liste des périphériques de confiance (au format XML facile à lire et à modifier manuellement).

6. Contrôle des applications:

  • Mode de fonctionnement mixte (fonctionnement simultané des règles d’essai et de blocage).
  • Nouvelle catégorie KL : Certificats de confiance.

7. Interface simplifiée de Kaspersky Endpoint Security :

  • Icône de l’application dans la barre de tâches Microsoft Windows et menu contextuel, sans fenêtre complète de l’application.

8. La somme de contrôle (hash) est indiquée dans les événements de détection de menaces ainsi que dans les rapports et peut servir à configurer les exclusions (Zone de confiance).

9. Prise en charge des masques (*, ?, **) lors de la configuration de la Zone de confiance.

10. Indicateur du niveau de protection pour la stratégie :

  • Signale l’arrêt des modules de protection d’une importance critique.

11. Perfectionnement divers qui améliorent la convivialité de l’application :

  • Simplification de l’assistant de déploiement.
  • Optimisation de l’administration des licences.

Attention ! Kaspersky Endpoint Security 11 for Windows ne prend plus en charge les fonctions suivantes :

  • Quarantaine.
  • Antivirus IM.
  • Recherche de vulnérabilités.

Kaspersky Endpoint Security 11 for Windows / Version 11.0.0.6499

Kaspersky Endpoint Security 11 for Windows (pour les postes de travail et serveurs de fichiers) #KES11

  • Kaspersky Endpoint Security 11 ( KES11) for Windows (ci-après “l’application” ou “Kaspersky Endpoint Security – KES“) est une solution de protection universelle des entreprises contre les menaces informatiques.
  • La KES11 fait partie des offres KESB Select, KESB Advanced ou KESB Total.

NOUVEAUTES DE KASPERSKY ENDPOINT SECURITY 11 FOR WINDOWS

1. Intégration du composant Endpoint Sensor du produit Kaspersky Endpoint Detection and Response 1.0 – EDR

  • Scanneur d’indicateurs de compromission (IoC).
  • Outils de traitement des incidents.
  • Possibilité d’enquête sur les incidents.

2. Surveillance du système pour les serveurs (Détection comportementale + Réparation des actions malicieuses + Protection contre les Exploits) :

  • Prise en charge des systèmes d’exploitation pour serveur pour System Watcher.
  • Protection des dossiers partagés contre le chiffrement à distance.

3. Améliorations de l’interface utilisateur :

  • Regroupement des modules de protection selon deux catégories :
    • Protection avancée contre les menaces.
    • Protection principale contre les menaces.
  • Mise à jour des noms des modules :
    • Les noms des modules antivirus ont été remplacés par des formules du type “Protection contre les menaces” (par exemple, Antivirus Fichiers devient Protection contre les fichiers malicieux).
      Le module System Watcher est scindé entre les 3 composants suivants : Détection comportementale, Réparation des actions malicieuses, Protection contre les Exploits.
      Le module Contrôle de l’activité des applications devient Prévention des intrusions.
      Le module Contrôle du lancement des applications devient Contrôle des applications.
  • Les technologies (Machine learning, analyse sur le Cloud, etc.) et les modules de protection (protection contre les exploits, Détection comportementale, etc.) sont repris dans les statistiques et les rapports.

4. Mode de bases allégées pour la protection contre les menaces (mode Cloud) :

  • Bases antivirus allégées avec Kaspersky Security Network (requièrent moins de mémoire vive et occupent moins d’espace sur le disque dur).

5. Contrôle des périphériques :

  • Ajout de la fonction Anti-Bridging (interdiction de l’établissement de commutations non autorisées entre les réseaux).
  • Importation/exportation de la liste des périphériques de confiance (au format XML facile à lire et à modifier manuellement).

6. Contrôle des applications:

  • Mode de fonctionnement mixte (fonctionnement simultané des règles d’essai et de blocage).
  • Nouvelle catégorie KL : Certificats de confiance.

7. Interface simplifiée de Kaspersky Endpoint Security :

  • Icône de l’application dans la barre de tâches Microsoft Windows et menu contextuel, sans fenêtre complète de l’application.

8. La somme de contrôle (hash) est indiquée dans les événements de détection de menaces ainsi que dans les rapports et peut servir à configurer les exclusions (Zone de confiance).

9. Prise en charge des masques (*, ?, **) lors de la configuration de la Zone de confiance.

10. Indicateur du niveau de protection pour la stratégie :

  • Signale l’arrêt des modules de protection d’une importance critique.

11. Perfectionnement divers qui améliorent la convivialité de l’application :

  • Simplification de l’assistant de déploiement.
  • Optimisation de l’administration des licences.

Attention ! Kaspersky Endpoint Security 11 for Windows ne prend plus en charge les fonctions suivantes :

  • Quarantaine.
  • Antivirus IM.
  • Recherche de vulnérabilités.

Kaspersky Endpoint Security 11 for Windows / Version 11.0.0.6499

Kaspersky Endpoint Security 11 for Windows (pour les postes de travail et serveurs de fichiers) #KES11

  • Kaspersky Endpoint Security 11 ( KES11) for Windows (ci-après “l’application” ou “Kaspersky Endpoint Security – KES“) est une solution de protection universelle des entreprises contre les menaces informatiques.
  • La KES11 fait partie des offres KESB Select, KESB Advanced ou KESB Total.

NOUVEAUTES DE KASPERSKY ENDPOINT SECURITY 11 FOR WINDOWS

1. Intégration du composant Endpoint Sensor du produit Kaspersky Endpoint Detection and Response 1.0 – EDR

  • Scanneur d’indicateurs de compromission (IoC).
  • Outils de traitement des incidents.
  • Possibilité d’enquête sur les incidents.

2. Surveillance du système pour les serveurs (Détection comportementale + Réparation des actions malicieuses + Protection contre les Exploits) :

  • Prise en charge des systèmes d’exploitation pour serveur pour System Watcher.
  • Protection des dossiers partagés contre le chiffrement à distance.

3. Améliorations de l’interface utilisateur :

  • Regroupement des modules de protection selon deux catégories :
    • Protection avancée contre les menaces.
    • Protection principale contre les menaces.
  • Mise à jour des noms des modules :
    • Les noms des modules antivirus ont été remplacés par des formules du type “Protection contre les menaces” (par exemple, Antivirus Fichiers devient Protection contre les fichiers malicieux).
      Le module System Watcher est scindé entre les 3 composants suivants : Détection comportementale, Réparation des actions malicieuses, Protection contre les Exploits.
      Le module Contrôle de l’activité des applications devient Prévention des intrusions.
      Le module Contrôle du lancement des applications devient Contrôle des applications.
  • Les technologies (Machine learning, analyse sur le Cloud, etc.) et les modules de protection (protection contre les exploits, Détection comportementale, etc.) sont repris dans les statistiques et les rapports.

4. Mode de bases allégées pour la protection contre les menaces (mode Cloud) :

  • Bases antivirus allégées avec Kaspersky Security Network (requièrent moins de mémoire vive et occupent moins d’espace sur le disque dur).

5. Contrôle des périphériques :

  • Ajout de la fonction Anti-Bridging (interdiction de l’établissement de commutations non autorisées entre les réseaux).
  • Importation/exportation de la liste des périphériques de confiance (au format XML facile à lire et à modifier manuellement).

6. Contrôle des applications:

  • Mode de fonctionnement mixte (fonctionnement simultané des règles d’essai et de blocage).
  • Nouvelle catégorie KL : Certificats de confiance.

7. Interface simplifiée de Kaspersky Endpoint Security :

  • Icône de l’application dans la barre de tâches Microsoft Windows et menu contextuel, sans fenêtre complète de l’application.

8. La somme de contrôle (hash) est indiquée dans les événements de détection de menaces ainsi que dans les rapports et peut servir à configurer les exclusions (Zone de confiance).

9. Prise en charge des masques (*, ?, **) lors de la configuration de la Zone de confiance.

10. Indicateur du niveau de protection pour la stratégie :

  • Signale l’arrêt des modules de protection d’une importance critique.

11. Perfectionnement divers qui améliorent la convivialité de l’application :

  • Simplification de l’assistant de déploiement.
  • Optimisation de l’administration des licences.

Attention ! Kaspersky Endpoint Security 11 for Windows ne prend plus en charge les fonctions suivantes :

  • Quarantaine.
  • Antivirus IM.
  • Recherche de vulnérabilités.

Kaspersky Endpoint Security 11 for Windows / Version 11.0.0.6499