Twitter
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner

Produits

Kaspersky Endpoint Security 11.x for Windows (pour les postes de travail et serveurs de fichiers – version 11.1.0.15919) – #KES11


mercredi 20 mars 2019

Systèmes d’exploitation

Nous avons ajouté :

  • Migration de l’application installée vers Kaspersky Endpoint Security 11.1 for Windows lors de la mise à niveau du système d’exploitation Windows 7, 8 ou 8.1 vers Windows 10.
  • Intégration à Windows Defender Security Center.
  • Prise en charge d’Antimalware Scan Interface (AMSI).
  • Prise en charge de Windows Subsystem for Linux (WSL).

Modules de l’application

Nous avons amélioré les modules suivants :

  • Contrôle Internet, Protection contre les menaces par emails et Protection contre les menaces Internet. Nous avons ajouté l’analyse du trafic réseau transmis via des connexions chiffrées selon les protocoles suivants : SSL 3.0, TLS 1.0, TLS 1.1, TLS 1.2.
  • Protection contre les menaces réseau. Nous avons ajouté la protection contre les attaques qui exploitent une vulnérabilité du protocole ARP pour falsifier les adresses MAC des appareils.
  • Contrôle Internet. Nous avons ajouté une nouvelle catégorie Cryptodevises et mining et les nouvelles sous-catégories suivantes dans la catégorie Restrictions de la législation régionale :
    • Bloqué conformément aux dispositions de la législation belge.
    • Bloqué conformément aux dispositions de la législation japonaise.
  • Contrôle des applications :
    • Nous avons ajouté la possibilité de créer et de modifier les catégories d’applications depuis les stratégies de Kaspersky Endpoint Security 11.1 for Windows.
    • Nous avons amélioré les rapports sur les lancements d’application bloqués.

Nous avons ajouté le nouveau composant Contrôle évolutif des anomalies qui traque et bloque les actions potentiellement dangereuses, atypiques pour l’ordinateur protégé. 

Vous pouvez administrer le module Contrôle évolutif des anomalies uniquement dans la version Kaspersky Security Center 11.


Nouveautés

Nous avons ajouté de nouvelles fonctionnalités. Désormais, vous pouvez :

  • Administrer l’application via Kaspersky Security Center 11 Web Console.
  • Mettre à jour des bases depuis les serveurs de Kaspersky Lab via le protocole HTTPS.
  • Définir des utilisateurs de domaine et des groupes autorisés à administrer l’application dans les paramètres de la protection par mot de passe.
  • Protéger par mot de passe la restauration d’objets depuis la Sauvegarde.
  • Enrichir les listes d’exclusions de la zone de confiance à l’aide de listes définies dans les profils.

Autre

  • Nous avons réduit la consommation des ressources du système d’exploitation lors de l’exécution de l’application en arrière-plan.
  • Nous avons réduit la durée de fonctionnement et de la consommation des ressources du système d’exploitation lors de l’exécution de la tâche Analyse en arrière-plan. 
    L’Analyse en arrière-plan est utilisée par défaut au lieu de l’analyse programmée dans les cas suivants :
    • Lors du déploiement initial et de la configuration de Kaspersky Security Center 11. La tâche de recherche de virus rapide n’est pas créée.
    • En cas de l’installation initiale de Kaspersky Endpoint Security 11.1 for Windows. Une tâche locale d’analyse complète est créée selon la planification « Manuel ».
    • Lors de l’installation de Kaspersky Endpoint Security 11.1 for Windows sur des versions antérieures. La tâche locale d’analyse complète adopte la planification de lancement « Manuel ».
  • Nous avons ajouté au paquet d’installation pour déploiement à distance de l’application un indicateur de niveau de production qui affiche le niveau de sécurité lors de la sélection des modules à installer.

L’indicateur du niveau de protection pour le paquet d’installation est pris en charge uniquement dans la version Kaspersky Security Center 11.

  • Nous avons optimisé le mécanisme d’exclusions de l’analyse pour garantir le fonctionnement des processus et des services critiques pour le système. Il n’est plus nécessaire de créer les exclusions prédéfinies recommandées par les experts de Kaspersky Lab lors de l’installation.
  • Nous avons ajouté dans Kaspersky Security Center un rapport sur l’état des modules de l’application.

Base de connaissances

Kaspersky Endpoint Security 11.x for Windows (pour les postes de travail et serveurs de fichiers – version 11.1.0.15919) – #KES11

Systèmes d’exploitation

Nous avons ajouté :

  • Migration de l’application installée vers Kaspersky Endpoint Security 11.1 for Windows lors de la mise à niveau du système d’exploitation Windows 7, 8 ou 8.1 vers Windows 10.
  • Intégration à Windows Defender Security Center.
  • Prise en charge d’Antimalware Scan Interface (AMSI).
  • Prise en charge de Windows Subsystem for Linux (WSL).

Modules de l’application

Nous avons amélioré les modules suivants :

  • Contrôle Internet, Protection contre les menaces par emails et Protection contre les menaces Internet. Nous avons ajouté l’analyse du trafic réseau transmis via des connexions chiffrées selon les protocoles suivants : SSL 3.0, TLS 1.0, TLS 1.1, TLS 1.2.
  • Protection contre les menaces réseau. Nous avons ajouté la protection contre les attaques qui exploitent une vulnérabilité du protocole ARP pour falsifier les adresses MAC des appareils.
  • Contrôle Internet. Nous avons ajouté une nouvelle catégorie Cryptodevises et mining et les nouvelles sous-catégories suivantes dans la catégorie Restrictions de la législation régionale :
    • Bloqué conformément aux dispositions de la législation belge.
    • Bloqué conformément aux dispositions de la législation japonaise.
  • Contrôle des applications :
    • Nous avons ajouté la possibilité de créer et de modifier les catégories d’applications depuis les stratégies de Kaspersky Endpoint Security 11.1 for Windows.
    • Nous avons amélioré les rapports sur les lancements d’application bloqués.

Nous avons ajouté le nouveau composant Contrôle évolutif des anomalies qui traque et bloque les actions potentiellement dangereuses, atypiques pour l’ordinateur protégé. 

Vous pouvez administrer le module Contrôle évolutif des anomalies uniquement dans la version Kaspersky Security Center 11.


Nouveautés

Nous avons ajouté de nouvelles fonctionnalités. Désormais, vous pouvez :

  • Administrer l’application via Kaspersky Security Center 11 Web Console.
  • Mettre à jour des bases depuis les serveurs de Kaspersky Lab via le protocole HTTPS.
  • Définir des utilisateurs de domaine et des groupes autorisés à administrer l’application dans les paramètres de la protection par mot de passe.
  • Protéger par mot de passe la restauration d’objets depuis la Sauvegarde.
  • Enrichir les listes d’exclusions de la zone de confiance à l’aide de listes définies dans les profils.

Autre

  • Nous avons réduit la consommation des ressources du système d’exploitation lors de l’exécution de l’application en arrière-plan.
  • Nous avons réduit la durée de fonctionnement et de la consommation des ressources du système d’exploitation lors de l’exécution de la tâche Analyse en arrière-plan. 
    L’Analyse en arrière-plan est utilisée par défaut au lieu de l’analyse programmée dans les cas suivants :
    • Lors du déploiement initial et de la configuration de Kaspersky Security Center 11. La tâche de recherche de virus rapide n’est pas créée.
    • En cas de l’installation initiale de Kaspersky Endpoint Security 11.1 for Windows. Une tâche locale d’analyse complète est créée selon la planification « Manuel ».
    • Lors de l’installation de Kaspersky Endpoint Security 11.1 for Windows sur des versions antérieures. La tâche locale d’analyse complète adopte la planification de lancement « Manuel ».
  • Nous avons ajouté au paquet d’installation pour déploiement à distance de l’application un indicateur de niveau de production qui affiche le niveau de sécurité lors de la sélection des modules à installer.

L’indicateur du niveau de protection pour le paquet d’installation est pris en charge uniquement dans la version Kaspersky Security Center 11.

  • Nous avons optimisé le mécanisme d’exclusions de l’analyse pour garantir le fonctionnement des processus et des services critiques pour le système. Il n’est plus nécessaire de créer les exclusions prédéfinies recommandées par les experts de Kaspersky Lab lors de l’installation.
  • Nous avons ajouté dans Kaspersky Security Center un rapport sur l’état des modules de l’application.

Base de connaissances

Kaspersky Endpoint Security 11.x for Windows (pour les postes de travail et serveurs de fichiers – version 11.1.0.15919) – #KES11

Systèmes d’exploitation

Nous avons ajouté :

  • Migration de l’application installée vers Kaspersky Endpoint Security 11.1 for Windows lors de la mise à niveau du système d’exploitation Windows 7, 8 ou 8.1 vers Windows 10.
  • Intégration à Windows Defender Security Center.
  • Prise en charge d’Antimalware Scan Interface (AMSI).
  • Prise en charge de Windows Subsystem for Linux (WSL).

Modules de l’application

Nous avons amélioré les modules suivants :

  • Contrôle Internet, Protection contre les menaces par emails et Protection contre les menaces Internet. Nous avons ajouté l’analyse du trafic réseau transmis via des connexions chiffrées selon les protocoles suivants : SSL 3.0, TLS 1.0, TLS 1.1, TLS 1.2.
  • Protection contre les menaces réseau. Nous avons ajouté la protection contre les attaques qui exploitent une vulnérabilité du protocole ARP pour falsifier les adresses MAC des appareils.
  • Contrôle Internet. Nous avons ajouté une nouvelle catégorie Cryptodevises et mining et les nouvelles sous-catégories suivantes dans la catégorie Restrictions de la législation régionale :
    • Bloqué conformément aux dispositions de la législation belge.
    • Bloqué conformément aux dispositions de la législation japonaise.
  • Contrôle des applications :
    • Nous avons ajouté la possibilité de créer et de modifier les catégories d’applications depuis les stratégies de Kaspersky Endpoint Security 11.1 for Windows.
    • Nous avons amélioré les rapports sur les lancements d’application bloqués.

Nous avons ajouté le nouveau composant Contrôle évolutif des anomalies qui traque et bloque les actions potentiellement dangereuses, atypiques pour l’ordinateur protégé. 

Vous pouvez administrer le module Contrôle évolutif des anomalies uniquement dans la version Kaspersky Security Center 11.


Nouveautés

Nous avons ajouté de nouvelles fonctionnalités. Désormais, vous pouvez :

  • Administrer l’application via Kaspersky Security Center 11 Web Console.
  • Mettre à jour des bases depuis les serveurs de Kaspersky Lab via le protocole HTTPS.
  • Définir des utilisateurs de domaine et des groupes autorisés à administrer l’application dans les paramètres de la protection par mot de passe.
  • Protéger par mot de passe la restauration d’objets depuis la Sauvegarde.
  • Enrichir les listes d’exclusions de la zone de confiance à l’aide de listes définies dans les profils.

Autre

  • Nous avons réduit la consommation des ressources du système d’exploitation lors de l’exécution de l’application en arrière-plan.
  • Nous avons réduit la durée de fonctionnement et de la consommation des ressources du système d’exploitation lors de l’exécution de la tâche Analyse en arrière-plan. 
    L’Analyse en arrière-plan est utilisée par défaut au lieu de l’analyse programmée dans les cas suivants :
    • Lors du déploiement initial et de la configuration de Kaspersky Security Center 11. La tâche de recherche de virus rapide n’est pas créée.
    • En cas de l’installation initiale de Kaspersky Endpoint Security 11.1 for Windows. Une tâche locale d’analyse complète est créée selon la planification « Manuel ».
    • Lors de l’installation de Kaspersky Endpoint Security 11.1 for Windows sur des versions antérieures. La tâche locale d’analyse complète adopte la planification de lancement « Manuel ».
  • Nous avons ajouté au paquet d’installation pour déploiement à distance de l’application un indicateur de niveau de production qui affiche le niveau de sécurité lors de la sélection des modules à installer.

L’indicateur du niveau de protection pour le paquet d’installation est pris en charge uniquement dans la version Kaspersky Security Center 11.

  • Nous avons optimisé le mécanisme d’exclusions de l’analyse pour garantir le fonctionnement des processus et des services critiques pour le système. Il n’est plus nécessaire de créer les exclusions prédéfinies recommandées par les experts de Kaspersky Lab lors de l’installation.
  • Nous avons ajouté dans Kaspersky Security Center un rapport sur l’état des modules de l’application.

Base de connaissances