Twitter
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner

Virus

Le nombre d’attaques de #malware a doublé en 2018 pour les #mobiles.


jeudi 14 mars 2019

En 2018, il s’est produit 116,5 millions d’attaques, contre 66,4 millions en 2017, touchant nettement plus d’utilisateurs uniques. En dépit de l’augmentation du nombre d’appareils attaqués, celui des fichiers malveillants a baissé, amenant les chercheurs à en conclure que le malware mobile a gagné en qualité, en efficacité et en précision. Ces observations ainsi que d’autres sont dévoilées dans le rapport de Kaspersky Lab sur l’évolution du malware mobile en 2018.
…/…

L’évolution du malware mobile en 2018 :

  • En 2018, les produits Kaspersky Lab ont protégé 80 638 utilisateurs dans 150 pays contre des ransomwares mobiles, dont 60 176 échantillons (chevaux de Troie) ont été détectés.
  • En 2018, le nombre d’attaques utilisant des mineurs malveillants mobiles de cryptomonnaie a quintuplé.
  • En 2018, 151 359 packages d’installation de chevaux de Troie bancaires mobiles ont été détectés, soit 1,6 fois plus que l’année précédente.

les experts en sécurité de Kaspersky Lab prodiguent les conseils suivants :

  • Installer uniquement des applications mobiles provenant des boutiques officielles, telles que Google Play sur Android ou l’App Store sur iOS.
  • Bloquer l’installation de programmes de sources inconnues dans les paramètres de votre smartphone.
  • Ne pas contourner les restrictions de l’appareil, au risque de fournir aux cybercriminels des capacités illimitées pour mener leurs attaques.
  • Installer les mises à jour du système et des applications dès qu’elles sont disponibles, afin de corriger les vulnérabilités et d’assurer la protection continue de l’appareil. Noter que les mises à jour du système d’exploitation mobile ne doivent jamais être téléchargées à partir d’une source externe (sauf en cas de participation à un programme de bêta-test). Les mises à jour d’applications doivent être installées exclusivement depuis les boutiques officielles.
  • Utiliser des solutions de sécurité fiables pour une protection complète contre un large éventail de menaces, à l’exemple de Kaspersky Security Cloud.*

Lire l’intégralité de l’article.

Le nombre d’attaques de #malware a doublé en 2018 pour les #mobiles.

En 2018, il s’est produit 116,5 millions d’attaques, contre 66,4 millions en 2017, touchant nettement plus d’utilisateurs uniques. En dépit de l’augmentation du nombre d’appareils attaqués, celui des fichiers malveillants a baissé, amenant les chercheurs à en conclure que le malware mobile a gagné en qualité, en efficacité et en précision. Ces observations ainsi que d’autres sont dévoilées dans le rapport de Kaspersky Lab sur l’évolution du malware mobile en 2018.
…/…

L’évolution du malware mobile en 2018 :

  • En 2018, les produits Kaspersky Lab ont protégé 80 638 utilisateurs dans 150 pays contre des ransomwares mobiles, dont 60 176 échantillons (chevaux de Troie) ont été détectés.
  • En 2018, le nombre d’attaques utilisant des mineurs malveillants mobiles de cryptomonnaie a quintuplé.
  • En 2018, 151 359 packages d’installation de chevaux de Troie bancaires mobiles ont été détectés, soit 1,6 fois plus que l’année précédente.

les experts en sécurité de Kaspersky Lab prodiguent les conseils suivants :

  • Installer uniquement des applications mobiles provenant des boutiques officielles, telles que Google Play sur Android ou l’App Store sur iOS.
  • Bloquer l’installation de programmes de sources inconnues dans les paramètres de votre smartphone.
  • Ne pas contourner les restrictions de l’appareil, au risque de fournir aux cybercriminels des capacités illimitées pour mener leurs attaques.
  • Installer les mises à jour du système et des applications dès qu’elles sont disponibles, afin de corriger les vulnérabilités et d’assurer la protection continue de l’appareil. Noter que les mises à jour du système d’exploitation mobile ne doivent jamais être téléchargées à partir d’une source externe (sauf en cas de participation à un programme de bêta-test). Les mises à jour d’applications doivent être installées exclusivement depuis les boutiques officielles.
  • Utiliser des solutions de sécurité fiables pour une protection complète contre un large éventail de menaces, à l’exemple de Kaspersky Security Cloud.*

Lire l’intégralité de l’article.

Le nombre d’attaques de #malware a doublé en 2018 pour les #mobiles.

En 2018, il s’est produit 116,5 millions d’attaques, contre 66,4 millions en 2017, touchant nettement plus d’utilisateurs uniques. En dépit de l’augmentation du nombre d’appareils attaqués, celui des fichiers malveillants a baissé, amenant les chercheurs à en conclure que le malware mobile a gagné en qualité, en efficacité et en précision. Ces observations ainsi que d’autres sont dévoilées dans le rapport de Kaspersky Lab sur l’évolution du malware mobile en 2018.
…/…

L’évolution du malware mobile en 2018 :

  • En 2018, les produits Kaspersky Lab ont protégé 80 638 utilisateurs dans 150 pays contre des ransomwares mobiles, dont 60 176 échantillons (chevaux de Troie) ont été détectés.
  • En 2018, le nombre d’attaques utilisant des mineurs malveillants mobiles de cryptomonnaie a quintuplé.
  • En 2018, 151 359 packages d’installation de chevaux de Troie bancaires mobiles ont été détectés, soit 1,6 fois plus que l’année précédente.

les experts en sécurité de Kaspersky Lab prodiguent les conseils suivants :

  • Installer uniquement des applications mobiles provenant des boutiques officielles, telles que Google Play sur Android ou l’App Store sur iOS.
  • Bloquer l’installation de programmes de sources inconnues dans les paramètres de votre smartphone.
  • Ne pas contourner les restrictions de l’appareil, au risque de fournir aux cybercriminels des capacités illimitées pour mener leurs attaques.
  • Installer les mises à jour du système et des applications dès qu’elles sont disponibles, afin de corriger les vulnérabilités et d’assurer la protection continue de l’appareil. Noter que les mises à jour du système d’exploitation mobile ne doivent jamais être téléchargées à partir d’une source externe (sauf en cas de participation à un programme de bêta-test). Les mises à jour d’applications doivent être installées exclusivement depuis les boutiques officielles.
  • Utiliser des solutions de sécurité fiables pour une protection complète contre un large éventail de menaces, à l’exemple de Kaspersky Security Cloud.*

Lire l’intégralité de l’article.

%d blogueurs aiment cette page :