Twitter
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner

Vulnérabilités - Incidents

Multiples vulnérabilités dans ; Microsoft Remote Desktop Services #RDS, les produits #Intel, les produits #Microsoft, Microsoft #Office, Microsoft #Edge, # IE ( Internet Explorer ), #Adobe #Acrobat et #Reader.


mercredi 14 août 2019

Le 13 août 2019, lors de la publication mensuelle de ses correctifs, Microsoft a corrigé plusieurs vulnérabilités affectant les services de bureau à distance (Remote Desktop Services, RDS). Parmi les failles corrigées, quatre d’entre elles, critiques, permettent une exécution de code arbitraire à distance. Selon l’éditeur, elles touchent les systèmes Windows 7 SP1, Windows Server 2008 R2 SP1, Windows Server 2012, Windows 8.1, Windows Server 2012 R2 ainsi que toutes les versions supportées de Windows 10, cela incluant les versions serveur.

Ces vulnérabilités identifiées comme CVE-2019-1181, CVE-2019-1182, CVE-2019-1222 et CVE-2019-1226 peuvent être exploitées sans authentification et sont considérées comme étant d’une criticité similaire à la faille CVE-2019-0708 [1] corrigée au mois de mai par l’éditeur.

En accompagnement du bulletin mensuel sur les correctifs de sécurité, Microsoft a également publié un article de blogue [2] revenant sur deux de ces failles, les CVE-2019-1181 et CVE-2019-1182. Celui-ci incite les utilisateurs à mettre à jour leurs systèmes dans les plus brefs délais et met en garde contre le risque d’utilisation de ce type de vulnérabilité dans des attaques à propagation de type “ver informatique”.

  • Windows 7 SP1
  • Windows 8.1
  • Windows RT 8.1
  • Windows 10
  • Windows Server 2008 R2 SP1
  • Windows Server 2008 R2
  • Windows Server 2012
  • Windows Server 2012 R2
  • Windows Server 2016
  • Windows Server 2019

https://www.cert.ssi.gouv.fr/alerte/CERTFR-2019-ALE-012/


De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans les produits Intel. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service, un contournement de la politique de sécurité et une atteinte à la confidentialité des données.

  • Intel RAID Web Console 3 versions antérieures à 7.009.011.000
  • Intel NUC Kit NUC7i7DNx, NUC7i5DNx et NUC7i3DNx versions antérieures à 0066
  • Intel Compute Stick STK2MV64CC versions antérieures à 0060
  • Intel Compute Card CD1IV128MK versions antérieures à 0037
  • Intel Authenticate versions antérieures à 3.8
  • Intel Driver & Support Assistant versions antérieures à 19.7.30.2
  • Intel Remote Displays SDK versions antérieures à 2.0.1 R2
  • Intel Processor Identification Utility pour Windows versions antérieures à 6.1.0731
  • Intel Computing Improvement Program versions antérieures à 2.4.0.04733

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-399/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans les produits Microsoft. Elles permettent à un attaquant de provoquer une élévation de privilèges, une exécution de code à distance et un contournement de la fonctionnalité de sécurité.

  • ChakraCore
  • Microsoft Dynamics 365 (on-premises) version 9.0
  • Microsoft Forefront Endpoint Protection 2010
  • Microsoft Security Essentials
  • Microsoft System Center 2012 Endpoint Protection
  • Microsoft System Center 2012 R2 Endpoint Protection
  • Microsoft System Center Endpoint Protection
  • Microsoft Visual Studio 2017
  • Microsoft Visual Studio 2017 version 15.9
  • Microsoft Visual Studio 2019 version 16.0
  • Microsoft Visual Studio 2019 version 16.2
  • PowerShell Core 6.1
  • PowerShell Core 6.2

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-398/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Windows. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code à distance, une élévation de privilèges, une atteinte à la confidentialité des données, un déni de service et un contournement de la fonctionnalité de sécurité.

  • Windows 10 Version 1607 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1607 pour systèmes x64
  • Windows 10 Version 1703 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1703 pour systèmes x64
  • Windows 10 Version 1709 pour 64-based Systems
  • Windows 10 Version 1709 pour ARM64-based Systems
  • Windows 10 Version 1709 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1803 pour ARM64-based Systems
  • Windows 10 Version 1803 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1803 pour systèmes x64
  • Windows 10 Version 1809 pour ARM64-based Systems
  • Windows 10 Version 1809 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1809 pour systèmes x64
  • Windows 10 Version 1903 pour ARM64-based Systems
  • Windows 10 Version 1903 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1903 pour systèmes x64
  • Windows 10 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 pour systèmes x64
  • Windows 7 pour systèmes 32 bits Service Pack 1
  • Windows 7 pour systèmes x64 Service Pack 1
  • Windows 8.1 pour systèmes 32 bits
  • Windows 8.1 pour systèmes x64
  • Windows Defender
  • Windows RT 8.1
  • Windows Server 2008 R2 pour systèmes Itanium Service Pack 1
  • Windows Server 2008 R2 pour systèmes x64 Service Pack 1
  • Windows Server 2008 R2 pour systèmes x64 Service Pack 1 (Server Core installation)
  • Windows Server 2008 pour systèmes 32 bits Service Pack 2
  • Windows Server 2008 pour systèmes 32 bits Service Pack 2 (Server Core installation)
  • Windows Server 2008 pour systèmes Itanium Service Pack 2
  • Windows Server 2008 pour systèmes x64 Service Pack 2
  • Windows Server 2008 pour systèmes x64 Service Pack 2 (Server Core installation)
  • Windows Server 2012
  • Windows Server 2012 (Server Core installation)
  • Windows Server 2012 R2
  • Windows Server 2012 R2 (Server Core installation)
  • Windows Server 2016
  • Windows Server 2016 (Server Core installation)
  • Windows Server 2019
  • Windows Server 2019 (Server Core installation)
  • Windows Server, version 1803 (Server Core Installation)
  • Windows Server, version 1903 (Server Core installation)

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-397/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Office. Elles permettent à un attaquant de provoquer une élévation de privilèges, une atteinte à la confidentialité des données, une exécution de code à distance et une usurpation d’identité.

  • Microsoft Office 2010 Service Pack 2 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Office 2010 Service Pack 2 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Office 2013 RT Service Pack 1
  • Microsoft Office 2013 Service Pack 1 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Office 2013 Service Pack 1 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Office 2016 (édition 32 bits)
  • Microsoft Office 2016 (édition 64 bits)
  • Microsoft Office 2016 pour Mac
  • Microsoft Office 2019 pour Mac
  • Microsoft Office 2019 pour éditions 32 bits
  • Microsoft Office 2019 pour éditions 64 bits
  • Microsoft Office Online Server
  • Microsoft Office Web Apps 2010 Service Pack 2
  • Microsoft Office Web Apps Server 2013 Service Pack 1
  • Microsoft Outlook 2010 Service Pack 2 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Outlook 2010 Service Pack 2 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Outlook 2013 RT Service Pack 1
  • Microsoft Outlook 2013 Service Pack 1 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Outlook 2013 Service Pack 1 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Outlook 2016 (édition 32 bits)
  • Microsoft Outlook 2016 (édition 64 bits)
  • Microsoft SharePoint Enterprise Server 2013 Service Pack 1
  • Microsoft SharePoint Enterprise Server 2016
  • Microsoft SharePoint Foundation 2010 Service Pack 2
  • Microsoft SharePoint Foundation 2013 Service Pack 1
  • Microsoft SharePoint Server 2010 Service Pack 2
  • Microsoft SharePoint Server 2019
  • Microsoft Word 2010 Service Pack 2 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Word 2010 Service Pack 2 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Word 2013 RT Service Pack 1
  • Microsoft Word 2013 Service Pack 1 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Word 2013 Service Pack 1 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Word 2016 (édition 32 bits)
  • Microsoft Word 2016 (édition 64 bits)
  • Office 365 ProPlus pour 64 bits Systems
  • Office 365 ProPlus pour systèmes 32 bits
  • Outlook pour iOS

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-396/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Edge. Elles permettent à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données, un contournement de la fonctionnalité de sécurité et une exécution de code à distance.

  • Microsoft Edge

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-395/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft IE. Elles permettent à un attaquant de provoquer un contournement de la fonctionnalité de sécurité et une exécution de code à distance.

  • Internet Explorer 10
  • Internet Explorer 11
  • Internet Explorer 9

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-394/


De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Adobe Acrobat et Reader. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance et une atteinte à la confidentialité des données.

  • Adobe Acrobat DC versions antérieures à 2019.012.20036 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat Reader DC versions antérieures à 2019.012.20036 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat DC Classic 2017 versions antérieures à 2017.011.30144 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat Reader DC Classic 2017 versions antérieures à 2017.011.30144 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat DC Classic 2015 versions antérieures à 2015.006.30499 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat Reader DC Classic 2015 versions antérieures à 2015.006.30499 sur Windows et macOS

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-393/

Multiples vulnérabilités dans ; Microsoft Remote Desktop Services #RDS, les produits #Intel, les produits #Microsoft, Microsoft #Office, Microsoft #Edge, # IE ( Internet Explorer ), #Adobe #Acrobat et #Reader.

Le 13 août 2019, lors de la publication mensuelle de ses correctifs, Microsoft a corrigé plusieurs vulnérabilités affectant les services de bureau à distance (Remote Desktop Services, RDS). Parmi les failles corrigées, quatre d’entre elles, critiques, permettent une exécution de code arbitraire à distance. Selon l’éditeur, elles touchent les systèmes Windows 7 SP1, Windows Server 2008 R2 SP1, Windows Server 2012, Windows 8.1, Windows Server 2012 R2 ainsi que toutes les versions supportées de Windows 10, cela incluant les versions serveur.

Ces vulnérabilités identifiées comme CVE-2019-1181, CVE-2019-1182, CVE-2019-1222 et CVE-2019-1226 peuvent être exploitées sans authentification et sont considérées comme étant d’une criticité similaire à la faille CVE-2019-0708 [1] corrigée au mois de mai par l’éditeur.

En accompagnement du bulletin mensuel sur les correctifs de sécurité, Microsoft a également publié un article de blogue [2] revenant sur deux de ces failles, les CVE-2019-1181 et CVE-2019-1182. Celui-ci incite les utilisateurs à mettre à jour leurs systèmes dans les plus brefs délais et met en garde contre le risque d’utilisation de ce type de vulnérabilité dans des attaques à propagation de type “ver informatique”.

  • Windows 7 SP1
  • Windows 8.1
  • Windows RT 8.1
  • Windows 10
  • Windows Server 2008 R2 SP1
  • Windows Server 2008 R2
  • Windows Server 2012
  • Windows Server 2012 R2
  • Windows Server 2016
  • Windows Server 2019

https://www.cert.ssi.gouv.fr/alerte/CERTFR-2019-ALE-012/


De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans les produits Intel. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service, un contournement de la politique de sécurité et une atteinte à la confidentialité des données.

  • Intel RAID Web Console 3 versions antérieures à 7.009.011.000
  • Intel NUC Kit NUC7i7DNx, NUC7i5DNx et NUC7i3DNx versions antérieures à 0066
  • Intel Compute Stick STK2MV64CC versions antérieures à 0060
  • Intel Compute Card CD1IV128MK versions antérieures à 0037
  • Intel Authenticate versions antérieures à 3.8
  • Intel Driver & Support Assistant versions antérieures à 19.7.30.2
  • Intel Remote Displays SDK versions antérieures à 2.0.1 R2
  • Intel Processor Identification Utility pour Windows versions antérieures à 6.1.0731
  • Intel Computing Improvement Program versions antérieures à 2.4.0.04733

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-399/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans les produits Microsoft. Elles permettent à un attaquant de provoquer une élévation de privilèges, une exécution de code à distance et un contournement de la fonctionnalité de sécurité.

  • ChakraCore
  • Microsoft Dynamics 365 (on-premises) version 9.0
  • Microsoft Forefront Endpoint Protection 2010
  • Microsoft Security Essentials
  • Microsoft System Center 2012 Endpoint Protection
  • Microsoft System Center 2012 R2 Endpoint Protection
  • Microsoft System Center Endpoint Protection
  • Microsoft Visual Studio 2017
  • Microsoft Visual Studio 2017 version 15.9
  • Microsoft Visual Studio 2019 version 16.0
  • Microsoft Visual Studio 2019 version 16.2
  • PowerShell Core 6.1
  • PowerShell Core 6.2

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-398/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Windows. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code à distance, une élévation de privilèges, une atteinte à la confidentialité des données, un déni de service et un contournement de la fonctionnalité de sécurité.

  • Windows 10 Version 1607 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1607 pour systèmes x64
  • Windows 10 Version 1703 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1703 pour systèmes x64
  • Windows 10 Version 1709 pour 64-based Systems
  • Windows 10 Version 1709 pour ARM64-based Systems
  • Windows 10 Version 1709 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1803 pour ARM64-based Systems
  • Windows 10 Version 1803 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1803 pour systèmes x64
  • Windows 10 Version 1809 pour ARM64-based Systems
  • Windows 10 Version 1809 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1809 pour systèmes x64
  • Windows 10 Version 1903 pour ARM64-based Systems
  • Windows 10 Version 1903 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1903 pour systèmes x64
  • Windows 10 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 pour systèmes x64
  • Windows 7 pour systèmes 32 bits Service Pack 1
  • Windows 7 pour systèmes x64 Service Pack 1
  • Windows 8.1 pour systèmes 32 bits
  • Windows 8.1 pour systèmes x64
  • Windows Defender
  • Windows RT 8.1
  • Windows Server 2008 R2 pour systèmes Itanium Service Pack 1
  • Windows Server 2008 R2 pour systèmes x64 Service Pack 1
  • Windows Server 2008 R2 pour systèmes x64 Service Pack 1 (Server Core installation)
  • Windows Server 2008 pour systèmes 32 bits Service Pack 2
  • Windows Server 2008 pour systèmes 32 bits Service Pack 2 (Server Core installation)
  • Windows Server 2008 pour systèmes Itanium Service Pack 2
  • Windows Server 2008 pour systèmes x64 Service Pack 2
  • Windows Server 2008 pour systèmes x64 Service Pack 2 (Server Core installation)
  • Windows Server 2012
  • Windows Server 2012 (Server Core installation)
  • Windows Server 2012 R2
  • Windows Server 2012 R2 (Server Core installation)
  • Windows Server 2016
  • Windows Server 2016 (Server Core installation)
  • Windows Server 2019
  • Windows Server 2019 (Server Core installation)
  • Windows Server, version 1803 (Server Core Installation)
  • Windows Server, version 1903 (Server Core installation)

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-397/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Office. Elles permettent à un attaquant de provoquer une élévation de privilèges, une atteinte à la confidentialité des données, une exécution de code à distance et une usurpation d’identité.

  • Microsoft Office 2010 Service Pack 2 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Office 2010 Service Pack 2 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Office 2013 RT Service Pack 1
  • Microsoft Office 2013 Service Pack 1 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Office 2013 Service Pack 1 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Office 2016 (édition 32 bits)
  • Microsoft Office 2016 (édition 64 bits)
  • Microsoft Office 2016 pour Mac
  • Microsoft Office 2019 pour Mac
  • Microsoft Office 2019 pour éditions 32 bits
  • Microsoft Office 2019 pour éditions 64 bits
  • Microsoft Office Online Server
  • Microsoft Office Web Apps 2010 Service Pack 2
  • Microsoft Office Web Apps Server 2013 Service Pack 1
  • Microsoft Outlook 2010 Service Pack 2 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Outlook 2010 Service Pack 2 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Outlook 2013 RT Service Pack 1
  • Microsoft Outlook 2013 Service Pack 1 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Outlook 2013 Service Pack 1 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Outlook 2016 (édition 32 bits)
  • Microsoft Outlook 2016 (édition 64 bits)
  • Microsoft SharePoint Enterprise Server 2013 Service Pack 1
  • Microsoft SharePoint Enterprise Server 2016
  • Microsoft SharePoint Foundation 2010 Service Pack 2
  • Microsoft SharePoint Foundation 2013 Service Pack 1
  • Microsoft SharePoint Server 2010 Service Pack 2
  • Microsoft SharePoint Server 2019
  • Microsoft Word 2010 Service Pack 2 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Word 2010 Service Pack 2 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Word 2013 RT Service Pack 1
  • Microsoft Word 2013 Service Pack 1 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Word 2013 Service Pack 1 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Word 2016 (édition 32 bits)
  • Microsoft Word 2016 (édition 64 bits)
  • Office 365 ProPlus pour 64 bits Systems
  • Office 365 ProPlus pour systèmes 32 bits
  • Outlook pour iOS

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-396/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Edge. Elles permettent à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données, un contournement de la fonctionnalité de sécurité et une exécution de code à distance.

  • Microsoft Edge

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-395/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft IE. Elles permettent à un attaquant de provoquer un contournement de la fonctionnalité de sécurité et une exécution de code à distance.

  • Internet Explorer 10
  • Internet Explorer 11
  • Internet Explorer 9

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-394/


De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Adobe Acrobat et Reader. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance et une atteinte à la confidentialité des données.

  • Adobe Acrobat DC versions antérieures à 2019.012.20036 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat Reader DC versions antérieures à 2019.012.20036 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat DC Classic 2017 versions antérieures à 2017.011.30144 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat Reader DC Classic 2017 versions antérieures à 2017.011.30144 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat DC Classic 2015 versions antérieures à 2015.006.30499 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat Reader DC Classic 2015 versions antérieures à 2015.006.30499 sur Windows et macOS

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-393/

Multiples vulnérabilités dans ; Microsoft Remote Desktop Services #RDS, les produits #Intel, les produits #Microsoft, Microsoft #Office, Microsoft #Edge, # IE ( Internet Explorer ), #Adobe #Acrobat et #Reader.

Le 13 août 2019, lors de la publication mensuelle de ses correctifs, Microsoft a corrigé plusieurs vulnérabilités affectant les services de bureau à distance (Remote Desktop Services, RDS). Parmi les failles corrigées, quatre d’entre elles, critiques, permettent une exécution de code arbitraire à distance. Selon l’éditeur, elles touchent les systèmes Windows 7 SP1, Windows Server 2008 R2 SP1, Windows Server 2012, Windows 8.1, Windows Server 2012 R2 ainsi que toutes les versions supportées de Windows 10, cela incluant les versions serveur.

Ces vulnérabilités identifiées comme CVE-2019-1181, CVE-2019-1182, CVE-2019-1222 et CVE-2019-1226 peuvent être exploitées sans authentification et sont considérées comme étant d’une criticité similaire à la faille CVE-2019-0708 [1] corrigée au mois de mai par l’éditeur.

En accompagnement du bulletin mensuel sur les correctifs de sécurité, Microsoft a également publié un article de blogue [2] revenant sur deux de ces failles, les CVE-2019-1181 et CVE-2019-1182. Celui-ci incite les utilisateurs à mettre à jour leurs systèmes dans les plus brefs délais et met en garde contre le risque d’utilisation de ce type de vulnérabilité dans des attaques à propagation de type “ver informatique”.

  • Windows 7 SP1
  • Windows 8.1
  • Windows RT 8.1
  • Windows 10
  • Windows Server 2008 R2 SP1
  • Windows Server 2008 R2
  • Windows Server 2012
  • Windows Server 2012 R2
  • Windows Server 2016
  • Windows Server 2019

https://www.cert.ssi.gouv.fr/alerte/CERTFR-2019-ALE-012/


De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans les produits Intel. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service, un contournement de la politique de sécurité et une atteinte à la confidentialité des données.

  • Intel RAID Web Console 3 versions antérieures à 7.009.011.000
  • Intel NUC Kit NUC7i7DNx, NUC7i5DNx et NUC7i3DNx versions antérieures à 0066
  • Intel Compute Stick STK2MV64CC versions antérieures à 0060
  • Intel Compute Card CD1IV128MK versions antérieures à 0037
  • Intel Authenticate versions antérieures à 3.8
  • Intel Driver & Support Assistant versions antérieures à 19.7.30.2
  • Intel Remote Displays SDK versions antérieures à 2.0.1 R2
  • Intel Processor Identification Utility pour Windows versions antérieures à 6.1.0731
  • Intel Computing Improvement Program versions antérieures à 2.4.0.04733

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-399/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans les produits Microsoft. Elles permettent à un attaquant de provoquer une élévation de privilèges, une exécution de code à distance et un contournement de la fonctionnalité de sécurité.

  • ChakraCore
  • Microsoft Dynamics 365 (on-premises) version 9.0
  • Microsoft Forefront Endpoint Protection 2010
  • Microsoft Security Essentials
  • Microsoft System Center 2012 Endpoint Protection
  • Microsoft System Center 2012 R2 Endpoint Protection
  • Microsoft System Center Endpoint Protection
  • Microsoft Visual Studio 2017
  • Microsoft Visual Studio 2017 version 15.9
  • Microsoft Visual Studio 2019 version 16.0
  • Microsoft Visual Studio 2019 version 16.2
  • PowerShell Core 6.1
  • PowerShell Core 6.2

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-398/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Windows. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code à distance, une élévation de privilèges, une atteinte à la confidentialité des données, un déni de service et un contournement de la fonctionnalité de sécurité.

  • Windows 10 Version 1607 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1607 pour systèmes x64
  • Windows 10 Version 1703 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1703 pour systèmes x64
  • Windows 10 Version 1709 pour 64-based Systems
  • Windows 10 Version 1709 pour ARM64-based Systems
  • Windows 10 Version 1709 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1803 pour ARM64-based Systems
  • Windows 10 Version 1803 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1803 pour systèmes x64
  • Windows 10 Version 1809 pour ARM64-based Systems
  • Windows 10 Version 1809 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1809 pour systèmes x64
  • Windows 10 Version 1903 pour ARM64-based Systems
  • Windows 10 Version 1903 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 Version 1903 pour systèmes x64
  • Windows 10 pour systèmes 32 bits
  • Windows 10 pour systèmes x64
  • Windows 7 pour systèmes 32 bits Service Pack 1
  • Windows 7 pour systèmes x64 Service Pack 1
  • Windows 8.1 pour systèmes 32 bits
  • Windows 8.1 pour systèmes x64
  • Windows Defender
  • Windows RT 8.1
  • Windows Server 2008 R2 pour systèmes Itanium Service Pack 1
  • Windows Server 2008 R2 pour systèmes x64 Service Pack 1
  • Windows Server 2008 R2 pour systèmes x64 Service Pack 1 (Server Core installation)
  • Windows Server 2008 pour systèmes 32 bits Service Pack 2
  • Windows Server 2008 pour systèmes 32 bits Service Pack 2 (Server Core installation)
  • Windows Server 2008 pour systèmes Itanium Service Pack 2
  • Windows Server 2008 pour systèmes x64 Service Pack 2
  • Windows Server 2008 pour systèmes x64 Service Pack 2 (Server Core installation)
  • Windows Server 2012
  • Windows Server 2012 (Server Core installation)
  • Windows Server 2012 R2
  • Windows Server 2012 R2 (Server Core installation)
  • Windows Server 2016
  • Windows Server 2016 (Server Core installation)
  • Windows Server 2019
  • Windows Server 2019 (Server Core installation)
  • Windows Server, version 1803 (Server Core Installation)
  • Windows Server, version 1903 (Server Core installation)

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-397/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Office. Elles permettent à un attaquant de provoquer une élévation de privilèges, une atteinte à la confidentialité des données, une exécution de code à distance et une usurpation d’identité.

  • Microsoft Office 2010 Service Pack 2 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Office 2010 Service Pack 2 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Office 2013 RT Service Pack 1
  • Microsoft Office 2013 Service Pack 1 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Office 2013 Service Pack 1 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Office 2016 (édition 32 bits)
  • Microsoft Office 2016 (édition 64 bits)
  • Microsoft Office 2016 pour Mac
  • Microsoft Office 2019 pour Mac
  • Microsoft Office 2019 pour éditions 32 bits
  • Microsoft Office 2019 pour éditions 64 bits
  • Microsoft Office Online Server
  • Microsoft Office Web Apps 2010 Service Pack 2
  • Microsoft Office Web Apps Server 2013 Service Pack 1
  • Microsoft Outlook 2010 Service Pack 2 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Outlook 2010 Service Pack 2 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Outlook 2013 RT Service Pack 1
  • Microsoft Outlook 2013 Service Pack 1 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Outlook 2013 Service Pack 1 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Outlook 2016 (édition 32 bits)
  • Microsoft Outlook 2016 (édition 64 bits)
  • Microsoft SharePoint Enterprise Server 2013 Service Pack 1
  • Microsoft SharePoint Enterprise Server 2016
  • Microsoft SharePoint Foundation 2010 Service Pack 2
  • Microsoft SharePoint Foundation 2013 Service Pack 1
  • Microsoft SharePoint Server 2010 Service Pack 2
  • Microsoft SharePoint Server 2019
  • Microsoft Word 2010 Service Pack 2 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Word 2010 Service Pack 2 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Word 2013 RT Service Pack 1
  • Microsoft Word 2013 Service Pack 1 (éditions 32 bits)
  • Microsoft Word 2013 Service Pack 1 (éditions 64 bits)
  • Microsoft Word 2016 (édition 32 bits)
  • Microsoft Word 2016 (édition 64 bits)
  • Office 365 ProPlus pour 64 bits Systems
  • Office 365 ProPlus pour systèmes 32 bits
  • Outlook pour iOS

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-396/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Edge. Elles permettent à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données, un contournement de la fonctionnalité de sécurité et une exécution de code à distance.

  • Microsoft Edge

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-395/


De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft IE. Elles permettent à un attaquant de provoquer un contournement de la fonctionnalité de sécurité et une exécution de code à distance.

  • Internet Explorer 10
  • Internet Explorer 11
  • Internet Explorer 9

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-394/


De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Adobe Acrobat et Reader. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance et une atteinte à la confidentialité des données.

  • Adobe Acrobat DC versions antérieures à 2019.012.20036 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat Reader DC versions antérieures à 2019.012.20036 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat DC Classic 2017 versions antérieures à 2017.011.30144 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat Reader DC Classic 2017 versions antérieures à 2017.011.30144 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat DC Classic 2015 versions antérieures à 2015.006.30499 sur Windows et macOS
  • Adobe Acrobat Reader DC Classic 2015 versions antérieures à 2015.006.30499 sur Windows et macOS

https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2019-AVI-393/