Twitter
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner

Conseils

Quelques astuces pour protéger vos enfants en ligne.


mardi 24 septembre 2019

Il est plus renfermé et silencieux que d’habitude. Maintenant que vous y pensez, ça fait un moment qu’il est sur son téléphone alors qu’il a fini de faire ses devoirs depuis plusieurs heures maintenant.

  • « Qu’est-ce que tu fais ? »

Pas de réponse.
Vous essayez encore une fois.

  • « Mon ange, que fais-tu au téléphone ? »
  • « Rien ! Laisse-moi tranquille ! » répond d’un ton sec votre enfant, pourtant adorable d’habitude.

Qu’est-ce qu’il se passe ?

Est-il tombé sur quelque chose qu’il n’aurait pas dû voir ?

Est-ce que quelqu’un l’intimide ?

Vous n’en êtes pas certain mais vous savez que cela a probablement quelque chose à voir avec son appareil et Internet. Mais comment pouvez-vous aller au fond des choses et aborder cette question épineuse ?

Lire l’intégralité de l’article ici.


Voici “les” meilleurs conseils pour aider vos enfants à rester en sécurité sur Internet :

  • Surfez sur Internet ensemble. En voyant où vos enfants passent leur temps en ligne, vous pouvez savoir comment les garder en sécurité et avoir des conversations plus intéressantes sur leurs activités. Vous pouvez apprendre l’un de l’autre en passant du temps ensemble, en jouant à des jeux en ligne et en faisant bien d’autres choses.
  • Gardez les appareils à la vue de tous. Au lieu de laisser vos enfants utiliser Internet dans leur chambre, gardez les appareils dans les zones communes pour vous maintenir au courant de tout problème potentiel. Bonus : les enfants s’autocontrôlent parce qu’ils savent que vous êtes juste là.
  • Utilisez une technologie de recherche sûre comme Kaspersky Safe Kids pour avoir l’esprit tranquille lorsque vous n’êtes pas là pour surveiller comment vos enfants utilisent Internet.
  • Limitez le temps passé sur Internet. Les enfants ont besoin de limites. Déterminez combien de temps ils peuvent passer en ligne et tenez-vous-y. Les enfants ont besoin d’un ensemble équilibré d’activités pour profiter d’une enfance saine. La plupart des systèmes d’exploitation disposent d’une minuterie pour régler l’activité en ligne.
  • Bloquez et signalez. Expliquez à vos enfants comment bloquer et signaler les problèmes qu’ils détectent ou rencontrent sur Internet. Cela aide à créer un savoir-vivre en ligne et permet à vos enfants de se sentir responsables.
  • Partagez de façon responsable. Apprenez à vos enfants à agir virtuellement comme ils le feraient dans le monde réel. S’ils n’envisageaient pas d’envoyer, de partager ou de dire quelque chose dans le monde physique, alors ils ne devraient pas le faire dans le monde virtuel.
  • Discutez régulièrement avec vos enfants de leurs expériences en ligne. Cela signifie qu’il faut connaître leurs inquiétudes et être à leur écoute. Créez une stratégie de communication pour qu’ils comprennent qu’ils peuvent demander de l’aide chaque fois qu’ils ont des soucis.
  • Ne les jugez pas ! Vos enfants rencontreront parfois des problèmes en ligne et votre réaction peut avoir un très grand impact. Au lieu de vous fâcher, aidez-les à trouver une solution pour mieux agir la prochaine fois et vérifiez cela avec eux pour vous assurer qu’ils ont retenu la leçon.
  • Soyez réaliste avec vos enfants puisque les informations qu’ils mettent en ligne peuvent y rester pour le reste de leur vie. Expliquez-leur ce qu’il pourrait se passer si un enseignant, un grand-parent ou leur employeur voit les photos. Aidez-les à comprendre quelles pourraient être les conséquences de certaines actions.
  • Faites un compte-rendu quotidien ! Chaque jour, parlez dix minutes avec vos enfants avant de vous coucher pour savoir comment s’est passée leur journée, y compris celle en ligne. Demandez-leur de discuter d’un point positif et d’un point négatif qu’ils ont rencontrés en ligne. Cela normalise la conversation et contribue à avoir une approche cyber-intelligente de la sécurité. Vous verrez qu’en peu de temps vous aurez moins l’impression de faire un effort supplémentaire pour « enregistrer ».
  • Formez-vous ! Vous avez moins peur de parler du cybermonde avec vos enfants lorsque vous le comprenez. Prenez le temps de vous renseigner sur les tendances, les jeux et les canaux émergents pour comprendre comment ils peuvent affecter l’activité virtuelle de vos enfants.

La cybersécurité dans les contes de fées : Le Loup et les sept Chevreaux

Nos ancêtres n’avaient peut-être pas d’ordinateur, mais ils savaient comment assurer la sécurité de leurs enfants. Nous avons déjà utilisé le Petit Chaperon rouge comme modèle pour expliquer les attaques de l’homme du milieu, les handshakes et l’hameçonnage. Parlons maintenant de l’authentification à deux facteurs (2FA) et de la sécurité biométrique. Cette fois, nous utiliserons un conte de fées un peu moins connu appelé Le Loup et les sept Chevreaux.

Quelques astuces pour protéger vos enfants en ligne.

Il est plus renfermé et silencieux que d’habitude. Maintenant que vous y pensez, ça fait un moment qu’il est sur son téléphone alors qu’il a fini de faire ses devoirs depuis plusieurs heures maintenant.

  • « Qu’est-ce que tu fais ? »

Pas de réponse.
Vous essayez encore une fois.

  • « Mon ange, que fais-tu au téléphone ? »
  • « Rien ! Laisse-moi tranquille ! » répond d’un ton sec votre enfant, pourtant adorable d’habitude.

Qu’est-ce qu’il se passe ?

Est-il tombé sur quelque chose qu’il n’aurait pas dû voir ?

Est-ce que quelqu’un l’intimide ?

Vous n’en êtes pas certain mais vous savez que cela a probablement quelque chose à voir avec son appareil et Internet. Mais comment pouvez-vous aller au fond des choses et aborder cette question épineuse ?

Lire l’intégralité de l’article ici.


Voici “les” meilleurs conseils pour aider vos enfants à rester en sécurité sur Internet :

  • Surfez sur Internet ensemble. En voyant où vos enfants passent leur temps en ligne, vous pouvez savoir comment les garder en sécurité et avoir des conversations plus intéressantes sur leurs activités. Vous pouvez apprendre l’un de l’autre en passant du temps ensemble, en jouant à des jeux en ligne et en faisant bien d’autres choses.
  • Gardez les appareils à la vue de tous. Au lieu de laisser vos enfants utiliser Internet dans leur chambre, gardez les appareils dans les zones communes pour vous maintenir au courant de tout problème potentiel. Bonus : les enfants s’autocontrôlent parce qu’ils savent que vous êtes juste là.
  • Utilisez une technologie de recherche sûre comme Kaspersky Safe Kids pour avoir l’esprit tranquille lorsque vous n’êtes pas là pour surveiller comment vos enfants utilisent Internet.
  • Limitez le temps passé sur Internet. Les enfants ont besoin de limites. Déterminez combien de temps ils peuvent passer en ligne et tenez-vous-y. Les enfants ont besoin d’un ensemble équilibré d’activités pour profiter d’une enfance saine. La plupart des systèmes d’exploitation disposent d’une minuterie pour régler l’activité en ligne.
  • Bloquez et signalez. Expliquez à vos enfants comment bloquer et signaler les problèmes qu’ils détectent ou rencontrent sur Internet. Cela aide à créer un savoir-vivre en ligne et permet à vos enfants de se sentir responsables.
  • Partagez de façon responsable. Apprenez à vos enfants à agir virtuellement comme ils le feraient dans le monde réel. S’ils n’envisageaient pas d’envoyer, de partager ou de dire quelque chose dans le monde physique, alors ils ne devraient pas le faire dans le monde virtuel.
  • Discutez régulièrement avec vos enfants de leurs expériences en ligne. Cela signifie qu’il faut connaître leurs inquiétudes et être à leur écoute. Créez une stratégie de communication pour qu’ils comprennent qu’ils peuvent demander de l’aide chaque fois qu’ils ont des soucis.
  • Ne les jugez pas ! Vos enfants rencontreront parfois des problèmes en ligne et votre réaction peut avoir un très grand impact. Au lieu de vous fâcher, aidez-les à trouver une solution pour mieux agir la prochaine fois et vérifiez cela avec eux pour vous assurer qu’ils ont retenu la leçon.
  • Soyez réaliste avec vos enfants puisque les informations qu’ils mettent en ligne peuvent y rester pour le reste de leur vie. Expliquez-leur ce qu’il pourrait se passer si un enseignant, un grand-parent ou leur employeur voit les photos. Aidez-les à comprendre quelles pourraient être les conséquences de certaines actions.
  • Faites un compte-rendu quotidien ! Chaque jour, parlez dix minutes avec vos enfants avant de vous coucher pour savoir comment s’est passée leur journée, y compris celle en ligne. Demandez-leur de discuter d’un point positif et d’un point négatif qu’ils ont rencontrés en ligne. Cela normalise la conversation et contribue à avoir une approche cyber-intelligente de la sécurité. Vous verrez qu’en peu de temps vous aurez moins l’impression de faire un effort supplémentaire pour « enregistrer ».
  • Formez-vous ! Vous avez moins peur de parler du cybermonde avec vos enfants lorsque vous le comprenez. Prenez le temps de vous renseigner sur les tendances, les jeux et les canaux émergents pour comprendre comment ils peuvent affecter l’activité virtuelle de vos enfants.

La cybersécurité dans les contes de fées : Le Loup et les sept Chevreaux

Nos ancêtres n’avaient peut-être pas d’ordinateur, mais ils savaient comment assurer la sécurité de leurs enfants. Nous avons déjà utilisé le Petit Chaperon rouge comme modèle pour expliquer les attaques de l’homme du milieu, les handshakes et l’hameçonnage. Parlons maintenant de l’authentification à deux facteurs (2FA) et de la sécurité biométrique. Cette fois, nous utiliserons un conte de fées un peu moins connu appelé Le Loup et les sept Chevreaux.

Quelques astuces pour protéger vos enfants en ligne.

Il est plus renfermé et silencieux que d’habitude. Maintenant que vous y pensez, ça fait un moment qu’il est sur son téléphone alors qu’il a fini de faire ses devoirs depuis plusieurs heures maintenant.

  • « Qu’est-ce que tu fais ? »

Pas de réponse.
Vous essayez encore une fois.

  • « Mon ange, que fais-tu au téléphone ? »
  • « Rien ! Laisse-moi tranquille ! » répond d’un ton sec votre enfant, pourtant adorable d’habitude.

Qu’est-ce qu’il se passe ?

Est-il tombé sur quelque chose qu’il n’aurait pas dû voir ?

Est-ce que quelqu’un l’intimide ?

Vous n’en êtes pas certain mais vous savez que cela a probablement quelque chose à voir avec son appareil et Internet. Mais comment pouvez-vous aller au fond des choses et aborder cette question épineuse ?

Lire l’intégralité de l’article ici.


Voici “les” meilleurs conseils pour aider vos enfants à rester en sécurité sur Internet :

  • Surfez sur Internet ensemble. En voyant où vos enfants passent leur temps en ligne, vous pouvez savoir comment les garder en sécurité et avoir des conversations plus intéressantes sur leurs activités. Vous pouvez apprendre l’un de l’autre en passant du temps ensemble, en jouant à des jeux en ligne et en faisant bien d’autres choses.
  • Gardez les appareils à la vue de tous. Au lieu de laisser vos enfants utiliser Internet dans leur chambre, gardez les appareils dans les zones communes pour vous maintenir au courant de tout problème potentiel. Bonus : les enfants s’autocontrôlent parce qu’ils savent que vous êtes juste là.
  • Utilisez une technologie de recherche sûre comme Kaspersky Safe Kids pour avoir l’esprit tranquille lorsque vous n’êtes pas là pour surveiller comment vos enfants utilisent Internet.
  • Limitez le temps passé sur Internet. Les enfants ont besoin de limites. Déterminez combien de temps ils peuvent passer en ligne et tenez-vous-y. Les enfants ont besoin d’un ensemble équilibré d’activités pour profiter d’une enfance saine. La plupart des systèmes d’exploitation disposent d’une minuterie pour régler l’activité en ligne.
  • Bloquez et signalez. Expliquez à vos enfants comment bloquer et signaler les problèmes qu’ils détectent ou rencontrent sur Internet. Cela aide à créer un savoir-vivre en ligne et permet à vos enfants de se sentir responsables.
  • Partagez de façon responsable. Apprenez à vos enfants à agir virtuellement comme ils le feraient dans le monde réel. S’ils n’envisageaient pas d’envoyer, de partager ou de dire quelque chose dans le monde physique, alors ils ne devraient pas le faire dans le monde virtuel.
  • Discutez régulièrement avec vos enfants de leurs expériences en ligne. Cela signifie qu’il faut connaître leurs inquiétudes et être à leur écoute. Créez une stratégie de communication pour qu’ils comprennent qu’ils peuvent demander de l’aide chaque fois qu’ils ont des soucis.
  • Ne les jugez pas ! Vos enfants rencontreront parfois des problèmes en ligne et votre réaction peut avoir un très grand impact. Au lieu de vous fâcher, aidez-les à trouver une solution pour mieux agir la prochaine fois et vérifiez cela avec eux pour vous assurer qu’ils ont retenu la leçon.
  • Soyez réaliste avec vos enfants puisque les informations qu’ils mettent en ligne peuvent y rester pour le reste de leur vie. Expliquez-leur ce qu’il pourrait se passer si un enseignant, un grand-parent ou leur employeur voit les photos. Aidez-les à comprendre quelles pourraient être les conséquences de certaines actions.
  • Faites un compte-rendu quotidien ! Chaque jour, parlez dix minutes avec vos enfants avant de vous coucher pour savoir comment s’est passée leur journée, y compris celle en ligne. Demandez-leur de discuter d’un point positif et d’un point négatif qu’ils ont rencontrés en ligne. Cela normalise la conversation et contribue à avoir une approche cyber-intelligente de la sécurité. Vous verrez qu’en peu de temps vous aurez moins l’impression de faire un effort supplémentaire pour « enregistrer ».
  • Formez-vous ! Vous avez moins peur de parler du cybermonde avec vos enfants lorsque vous le comprenez. Prenez le temps de vous renseigner sur les tendances, les jeux et les canaux émergents pour comprendre comment ils peuvent affecter l’activité virtuelle de vos enfants.

La cybersécurité dans les contes de fées : Le Loup et les sept Chevreaux

Nos ancêtres n’avaient peut-être pas d’ordinateur, mais ils savaient comment assurer la sécurité de leurs enfants. Nous avons déjà utilisé le Petit Chaperon rouge comme modèle pour expliquer les attaques de l’homme du milieu, les handshakes et l’hameçonnage. Parlons maintenant de l’authentification à deux facteurs (2FA) et de la sécurité biométrique. Cette fois, nous utiliserons un conte de fées un peu moins connu appelé Le Loup et les sept Chevreaux.