Twitter
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner

Conseils

Un de vos proches a eu une expérience de fraude en ligne avec un faux écran bleu


mercredi 20 juillet 2022

L’« écran bleu de la mort » (abrégé en anglais en BSoD pour Blue Screen of Death) est le surnom du message d’erreur affiché sur un écran d’ordinateur par le système d’exploitation Microsoft Windows lorsque celui-ci ne parvient pas à récupérer d’une erreur du système, ou lorsqu’il arrive à un point critique d’une erreur fatale.

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cran_bleu_de_la_mort

Dans cet exemple, un faux écran bleu BSoD a été utilisé pour escroquer quelqu’un afin qu’il répare son ordinateur. Voici les principaux signes et éléments de l’arnaque, vus par notre proche.

L’histoire commence sur un petit ordinateur portable équipé de Windows 10. Une machine servant exclusivement à la bureautique et au travail, à jour, a priori sans visiter de sites vaguement exotiques et avec le minimum d’applications installées (Firefox, LibreOffice et quelques autres).

Soudainement, alors que la personne surfe sur un « site de cuisine » (nous n’avons pas su lequel), écran bleu :

Et en cas d’appel au numéro « gratuit » ?

Malheureusement, la personne touchée a appelé le numéro fourni dans l’écran bleu. Au bout du fil, une femme charmante, calme et professionnelle. Elle pose plusieurs questions techniques précises : qu’étiez-vous en train de faire quand l’écran bleu s’est manifesté ? Quel est le code d’erreur ? Avez-vous redémarré l’ordinateur ? Êtes-vous connecté à Internet ? Quel est le navigateur utilisé ?
…/…

Si la fraude est allée jusqu’au bout et que vous avez payé, faites opposition sur la carte et exigez le remboursement au faux service client en précisant qu’une plainte va être déposée. Il ne s’agit pas d’une menace en l’air : il est plus que conseillé de faire un signalement sur la plateforme PHAROS (ministère de l’Intérieur) et de déposer plainte auprès du commissariat ou de la gendarmerie dont vous dépendez.

La plateforme Info Escroqueries (0 805 805 817, gratuit) peut fournir des conseils dans ces démarches, et il est aussi possible de se faire aider par une association spécialisée en contactant France Victimes (116 006, gratuit). À toutes fins utiles, Cybermalveillance.gouv.fr publie un arbre décisionnel pour guider les victimes potentielles.
…/…

Lire l’intégralité de l’article sur :


 

Un de vos proches a eu une expérience de fraude en ligne avec un faux écran bleu

L’« écran bleu de la mort » (abrégé en anglais en BSoD pour Blue Screen of Death) est le surnom du message d’erreur affiché sur un écran d’ordinateur par le système d’exploitation Microsoft Windows lorsque celui-ci ne parvient pas à récupérer d’une erreur du système, ou lorsqu’il arrive à un point critique d’une erreur fatale.

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cran_bleu_de_la_mort

Dans cet exemple, un faux écran bleu BSoD a été utilisé pour escroquer quelqu’un afin qu’il répare son ordinateur. Voici les principaux signes et éléments de l’arnaque, vus par notre proche.

L’histoire commence sur un petit ordinateur portable équipé de Windows 10. Une machine servant exclusivement à la bureautique et au travail, à jour, a priori sans visiter de sites vaguement exotiques et avec le minimum d’applications installées (Firefox, LibreOffice et quelques autres).

Soudainement, alors que la personne surfe sur un « site de cuisine » (nous n’avons pas su lequel), écran bleu :

Et en cas d’appel au numéro « gratuit » ?

Malheureusement, la personne touchée a appelé le numéro fourni dans l’écran bleu. Au bout du fil, une femme charmante, calme et professionnelle. Elle pose plusieurs questions techniques précises : qu’étiez-vous en train de faire quand l’écran bleu s’est manifesté ? Quel est le code d’erreur ? Avez-vous redémarré l’ordinateur ? Êtes-vous connecté à Internet ? Quel est le navigateur utilisé ?
…/…

Si la fraude est allée jusqu’au bout et que vous avez payé, faites opposition sur la carte et exigez le remboursement au faux service client en précisant qu’une plainte va être déposée. Il ne s’agit pas d’une menace en l’air : il est plus que conseillé de faire un signalement sur la plateforme PHAROS (ministère de l’Intérieur) et de déposer plainte auprès du commissariat ou de la gendarmerie dont vous dépendez.

La plateforme Info Escroqueries (0 805 805 817, gratuit) peut fournir des conseils dans ces démarches, et il est aussi possible de se faire aider par une association spécialisée en contactant France Victimes (116 006, gratuit). À toutes fins utiles, Cybermalveillance.gouv.fr publie un arbre décisionnel pour guider les victimes potentielles.
…/…

Lire l’intégralité de l’article sur :


 

Un de vos proches a eu une expérience de fraude en ligne avec un faux écran bleu

L’« écran bleu de la mort » (abrégé en anglais en BSoD pour Blue Screen of Death) est le surnom du message d’erreur affiché sur un écran d’ordinateur par le système d’exploitation Microsoft Windows lorsque celui-ci ne parvient pas à récupérer d’une erreur du système, ou lorsqu’il arrive à un point critique d’une erreur fatale.

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cran_bleu_de_la_mort

Dans cet exemple, un faux écran bleu BSoD a été utilisé pour escroquer quelqu’un afin qu’il répare son ordinateur. Voici les principaux signes et éléments de l’arnaque, vus par notre proche.

L’histoire commence sur un petit ordinateur portable équipé de Windows 10. Une machine servant exclusivement à la bureautique et au travail, à jour, a priori sans visiter de sites vaguement exotiques et avec le minimum d’applications installées (Firefox, LibreOffice et quelques autres).

Soudainement, alors que la personne surfe sur un « site de cuisine » (nous n’avons pas su lequel), écran bleu :

Et en cas d’appel au numéro « gratuit » ?

Malheureusement, la personne touchée a appelé le numéro fourni dans l’écran bleu. Au bout du fil, une femme charmante, calme et professionnelle. Elle pose plusieurs questions techniques précises : qu’étiez-vous en train de faire quand l’écran bleu s’est manifesté ? Quel est le code d’erreur ? Avez-vous redémarré l’ordinateur ? Êtes-vous connecté à Internet ? Quel est le navigateur utilisé ?
…/…

Si la fraude est allée jusqu’au bout et que vous avez payé, faites opposition sur la carte et exigez le remboursement au faux service client en précisant qu’une plainte va être déposée. Il ne s’agit pas d’une menace en l’air : il est plus que conseillé de faire un signalement sur la plateforme PHAROS (ministère de l’Intérieur) et de déposer plainte auprès du commissariat ou de la gendarmerie dont vous dépendez.

La plateforme Info Escroqueries (0 805 805 817, gratuit) peut fournir des conseils dans ces démarches, et il est aussi possible de se faire aider par une association spécialisée en contactant France Victimes (116 006, gratuit). À toutes fins utiles, Cybermalveillance.gouv.fr publie un arbre décisionnel pour guider les victimes potentielles.
…/…

Lire l’intégralité de l’article sur :