Twitter
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner
Twitter
Facebook
Kaspersky Partner

Virus

Un ransomware a infecté mon appareil, comment le supprimer ? – #NoMoreRansom a 4 ans.


lundi 27 juillet 2020

En tout juste 4 ans, #NoMoreRansom a grandi pour atteindre:

Si vous voulez contribuer, contactez : @EC3Europol


Le portail No More Ransom a été lancé en juillet 2016 sous l’impulsion de quatre Partenaires Fondateurs:

  • Europol,
  • La police nationale néerlandaise
  • Kaspersky
  • McAfee

https://www.nomoreransom.org/fr/partners.html


BESOIN D’AIDE pour libérer votre vie numérique sans avoir à payer les attaquants*?

* Notre premier conseil est de ne pas payer la rançon. En envoyant de l’argent aux cybercriminels, non seulement vous confirmerez que les rançongiciels fonctionnent, mais il n’y a aucune garantie que vous obteniez la clé de déchiffrement en retour.

NoMoreRansom.org, est un site continuellement mis à jour qui propose des outils gratuits per-mettant de déchiffrer les ransomwares. Si vous trouvez l’outil adéquat sur le site, utilisez-le. Dans tous les cas, nous vous conseillons de ne pas payer la rançon. Attendez, si possible, de voir si les chercheurs arrivent à mettre au point un nouvel outil pour cette nouvelle souche de ransomware.

La récupération d’un ransomware est imprévisible, et c’est pourquoi il vaut mieux éviter d’être infecté.

  • Ne téléchargez pas de fichiers suspects,
  • ne suivez pas les liens douteux et n’ouvrez pas les pièces jointes que vous n’attendiez pas ou qui vous sont envoyées par un inconnu.
  • Sauvegardez régulièrement vos fichiers. Ainsi, même si un ransomware verrouille ou bloque vos fichiers, vous pouvez les récupérer sans avoir à payer de rançon. Notre article sur les sauvegardes vous explique comment procéder.
  • Utilisez une solution de sécurité de confiance.

Un ransomware a infecté mon appareil, comment le supprimer ? – #NoMoreRansom a 4 ans.

En tout juste 4 ans, #NoMoreRansom a grandi pour atteindre:

Si vous voulez contribuer, contactez : @EC3Europol


Le portail No More Ransom a été lancé en juillet 2016 sous l’impulsion de quatre Partenaires Fondateurs:

  • Europol,
  • La police nationale néerlandaise
  • Kaspersky
  • McAfee

https://www.nomoreransom.org/fr/partners.html


BESOIN D’AIDE pour libérer votre vie numérique sans avoir à payer les attaquants*?

* Notre premier conseil est de ne pas payer la rançon. En envoyant de l’argent aux cybercriminels, non seulement vous confirmerez que les rançongiciels fonctionnent, mais il n’y a aucune garantie que vous obteniez la clé de déchiffrement en retour.

NoMoreRansom.org, est un site continuellement mis à jour qui propose des outils gratuits per-mettant de déchiffrer les ransomwares. Si vous trouvez l’outil adéquat sur le site, utilisez-le. Dans tous les cas, nous vous conseillons de ne pas payer la rançon. Attendez, si possible, de voir si les chercheurs arrivent à mettre au point un nouvel outil pour cette nouvelle souche de ransomware.

La récupération d’un ransomware est imprévisible, et c’est pourquoi il vaut mieux éviter d’être infecté.

  • Ne téléchargez pas de fichiers suspects,
  • ne suivez pas les liens douteux et n’ouvrez pas les pièces jointes que vous n’attendiez pas ou qui vous sont envoyées par un inconnu.
  • Sauvegardez régulièrement vos fichiers. Ainsi, même si un ransomware verrouille ou bloque vos fichiers, vous pouvez les récupérer sans avoir à payer de rançon. Notre article sur les sauvegardes vous explique comment procéder.
  • Utilisez une solution de sécurité de confiance.

Un ransomware a infecté mon appareil, comment le supprimer ? – #NoMoreRansom a 4 ans.

En tout juste 4 ans, #NoMoreRansom a grandi pour atteindre:

Si vous voulez contribuer, contactez : @EC3Europol


Le portail No More Ransom a été lancé en juillet 2016 sous l’impulsion de quatre Partenaires Fondateurs:

  • Europol,
  • La police nationale néerlandaise
  • Kaspersky
  • McAfee

https://www.nomoreransom.org/fr/partners.html


BESOIN D’AIDE pour libérer votre vie numérique sans avoir à payer les attaquants*?

* Notre premier conseil est de ne pas payer la rançon. En envoyant de l’argent aux cybercriminels, non seulement vous confirmerez que les rançongiciels fonctionnent, mais il n’y a aucune garantie que vous obteniez la clé de déchiffrement en retour.

NoMoreRansom.org, est un site continuellement mis à jour qui propose des outils gratuits per-mettant de déchiffrer les ransomwares. Si vous trouvez l’outil adéquat sur le site, utilisez-le. Dans tous les cas, nous vous conseillons de ne pas payer la rançon. Attendez, si possible, de voir si les chercheurs arrivent à mettre au point un nouvel outil pour cette nouvelle souche de ransomware.

La récupération d’un ransomware est imprévisible, et c’est pourquoi il vaut mieux éviter d’être infecté.

  • Ne téléchargez pas de fichiers suspects,
  • ne suivez pas les liens douteux et n’ouvrez pas les pièces jointes que vous n’attendiez pas ou qui vous sont envoyées par un inconnu.
  • Sauvegardez régulièrement vos fichiers. Ainsi, même si un ransomware verrouille ou bloque vos fichiers, vous pouvez les récupérer sans avoir à payer de rançon. Notre article sur les sauvegardes vous explique comment procéder.
  • Utilisez une solution de sécurité de confiance.
%d blogueurs aiment cette page :